Meilleure Thèse Afrif 2015: Hicham Badri décroche le prix

Le doctorant marocain Hicham Badri a reçu le Prix de la Meilleure Thèse Afrif (Association française pour la reconnaissance et l’interprétation des formes) au titre de l’année 2015.

Sa thèse intitulée «Méthodes parcimonieuses et invariantes d’échelle en traitement d’image /Sparse and Scale-invariant methods in image processing» a été préparée et réalisée en cotutelle entre le laboratoire LRIT, la Faculté des sciences, l’Université Mohammed V de Rabat et l’INRIA de Bordeaux sous la direction du professeur Driss Aboutajdine (FSR-Université Mohammed V -Rabat/CNRST) et professeur Hussein Yahia (INRIA/Bordeaux).

Cette thèse qui a été soutenue le 1er décembre 2015 présente de nouvelles approches à base de parcimonie et d’invariance d’échelle pour le développement de techniques rapides et efficaces en traitement d’images.

Hicham Badri a déjà publié plusieurs articles dans les revues IEEE comme «IEEE Transactions on Visualisation and Computer Graphics»  et IEEE transactions on Image Processing, notamment : «Régularisation parcimonieuse pour le problème d’intégration en traitement d’images», «Computer graphics effects from the framework of reconstructible systems » et autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *