Reconversion : 25 candidats en situation précaire en poste grâce à Al Ikram

Reconversion : 25 candidats en situation précaire en poste grâce à Al Ikram

Le cabinet Valyans Consulting et l’institut IMI Developer parrainent le programme. Il est évident que le réseau et l’influence des uns et des autres permettent de faciliter le pont entre recruteurs et candidats.

L’association Al Ikram vient de clôturer vendredi dernier son 5ème cycle de formation au bénéfice de 25 candidats en situation précaire reconvertis dans la force de vente. Ce programme, étalé sur une durée de 3 mois, a ciblé des jeunes issus de milieux défavorisés, ayant un grand potentiel, une forte motivation et disposant d’un Bac ou d’un niveau Bac plus deux années de formation professionnelle. Et pour faciliter l’insertion professionnelle de ses jeunes candidats, c’est au siège de Valyans Consulting qu’a eu lieu la 5ème édition petit déjeuner candidats, en présence de directeurs de ressources humaines. Cette session de speed-recruting permet de ne pas mettre en attente les candidats encore plus. Il faut dire que le programme concocté par l’association Al Ikram a pu être réalisé grâce au partenariat avec Casal Dels Infants (programme Incorpora) pour assurer cette 5ème formation en technique de vente. Dirigée par Afaf Berrada, enseignante en communication, l’association Al Ikram vise à répondre au marché de l’emploi du secteur privé en intégrant les jeunes en situation précaire et qui n’ont pas été orientés correctement lors de leur formation initiale. Techniciens et conseillers   commerciaux représentent essentiellement les profils sur lesquels est concentré le programme «Al Ikram – Lil Amal». 

Et si le cycle de formation est court, il exige une présence des candidats qui bénéficieront du partage des expériences professionnelles des intervenants externes. Le contenu pédagogique retient une formation sur les soft skills considérées comme essentielles aujourd’hui pour le développement personnel d’un candidat donné. Les compétences comportementales étant nécessaires à une insertion durable. Le stage d’entreprise d’une durée d’un mois vise à mettre à l’épreuve le candidat. Il s’agit d’un placement des bénéficiaires de la formation en entreprise grâce à des partenaires engagés en amont de la formation. C’est cette relation entre l’entreprise et les candidats que veut justement développer l’association Al Ikram.

Le suivi personnalisé sur le long terme permettra de rectifier le tir le cas échéant et augmenter donc les chances de réussir cette insertion professionnelle par le candidat. Le cabinet Valyans Consulting et l’institut IMI Developer parrainent le programme. Il est évident que le réseau et l’influence des uns et des autres permettent de faciliter le pont entre recruteurs et candidats. Une aubaine pour des lauréats complètement déconnectés du monde du travail ! Reste à dupliquer davantage pour augmenter le nombre de bénéficiaires L’Etat devrait s’inspirer d’un tel domaine. A suivre… 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *