Thami Ghorfi : «ESCA, la seule Business School à détenir l’accréditation AACSB au Maroc»

Thami Ghorfi : «ESCA, la seule Business School à détenir l’accréditation AACSB au Maroc»

Entretien avec Thami Ghorfi, président de l’ESCA

Grâce à l’accréditation AACSB, nos diplômés ont accès à plusieurs opportunités d’études à l’étranger dans les universités les plus prestigieuses. Ils se donnent la possibilité aussi de travailler dans les entreprises internationales au Maroc ou ailleurs dans le monde.

ALM : Après plusieurs décennies d’activités, comment évaluez-vous votre parcours aujourd’hui?

Thami Ghorfi: Notre approche depuis plus de 27 ans repose sur deux piliers fondamentaux, l’excellence académique et l’internationalisation de nos activités de formation et de recherche. Cette approche nous a permis de nous distinguer avec des réalisations majeures. ESCA École de Management a été la première école à délivrer des diplômes reconnus par l’Etat comme équivalents à ceux de l’université publique. Elle est aujourd’hui la seule Business School à détenir l’accréditation internationale AACSB au Maroc et en Afrique Francophone. Elle est aussi classée N°1 selon le classement international Eduniversal et la seule Business School au Maroc à détenir 4 palmes du même organisme.

Les efforts fournis par ESCA Ecole de Management nous ont permis de concrétiser notre vision, celle de devenir une école de référence au Maroc et dans la région. Il suffit de rappeler quelques chiffres pour se rendre compte du parcours réussi de notre école : Plus de 4.000 lauréats dont 81% occupent des postes de management, 95 partenaires internationaux, 300 places en échange dans 47 pays sur 5 continents, 250 étudiants internationaux par an, 30 nationalités sur le campus, 64 partenaires entreprises, et enfin plus de 300 publications intellectuelles.

Comment avez-vous pu obtenir cette accréditation?

Réussir à décrocher l’accréditation AACSB est un processus exigeant. Entamé en 2012, ce chantier a été réussi suite à l’alignement de l’école aux 15 standards définis par AACSB, et qui touchent notamment à la qualité des formations, la réussite professionnelle des lauréats, la vie estudiantine à l’école, les compétences du corps professoral, la réputation de l’école auprès des entreprises ainsi que le niveau de la contribution intellectuelle.

Concrètement, qu’est-ce que vous offrez aux étudiants par rapport à l’offre qui existe dans le domaine de l’enseignement privé au Maroc?

En rejoignant ESCA École de Management, nos étudiants accèdent à une Grande École marocaine de dimension internationale, et ont l’opportunité de décrocher un diplôme reconnu par l’Etat et accrédité à l’international par AACSB. C’est un avantage distinctif pour nos lauréats. D’une part, ils obtiennent des diplômes équivalents à ceux de l’Etat et peuvent accéder aussi bien aux entreprises privées que publiques, faire des études doctorales et avoir la possibilité de poursuivre même des carrières dans des professions réglementées. D’autre part, grâce à l’accréditation AACSB, nos diplômés ont accès à plusieurs opportunités d’études à l’étranger dans les universités les plus prestigieuses. Ils se donnent la possibilité aussi de travailler dans les entreprises internationales au Maroc ou ailleurs dans le monde. ESCA École de Management se distingue aussi par des formations qui préparent d’abord pour des postes de responsabilité et de management dans les entreprises puisque 81% de nos lauréats sont des managers ou dirigeants d’entreprises. Nos étudiants bénéficient de l’ouverture de l’école sur l’international. Nous offrons chaque année 300 places dans le cadre de nos programmes d’échanges et nos doubles diplômes. Enfin, l’école se différencie aussi par son corps professoral dont la qualité répond aux plus hauts standards internationaux (AACSB) en termes de diplômes, d’expérience professionnelle et de production scientifique.

Le Maroc s’est doté d’une nouvelle loi-cadre. Quel impact sur l’enseignement supérieur privé ?

La nouvelle loi-cadre apporte des changements positifs dans la mesure où elle favorise l’apprentissage des langues étrangères, renforce les mécanismes d’orientation, prévoit l’amélioration des systèmes d’évaluation des apprentissages et la valorisation des acquis professionnels.

De tels efforts devraient se traduire par une amélioration de la qualité de l’enseignement et nous permettre d’avoir plus de bacheliers capables de faire des études supérieures dans plusieurs langues. De cette manière, nous pouvons former des lauréats ouverts sur l’international.

A ESCA École de Management, la maîtrise de plusieurs langues étrangères est essentielle. Nous dispensons non seulement des cours de management en anglais mais nous avons aussi lancé depuis plus plusieurs années un parcours enseigné à 100% en anglais et offert des cours d’espagnol et de mandarin à nos étudiants. Ainsi, ils ont pu vivre des expériences à l’international en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Asie en tant qu’étudiants de ESCA Ecole de Management.

Quelles sont vos principales nouveautés pour la rentrée universitaire actuelle?

Cette année, nous démarrons trois nouveaux programmes, à savoir le Bachelor en Gestion des Entreprises, le Master en Affaires Internationales, et la licence en Gestion, pour enrichir notre offre de formation au titre de l’année 2019-2020.

Le Bachelor en Gestion des Entreprises forme des managers opérationnels dans les plusieurs domaines clés: e-Business et Marketing Digital, Achats et Logistique Internationale, Banques et Assurances, et Gestion Comptable et Financière. En ce qui concerne le Master Affaires Internationales, il offre à ses participants une double compétence: Géopolitique et Management International, et leur permet de maîtriser les techniques pour accompagner le développement de leurs projets dans la région Afrique-Méditerranée.

Quant à la licence en Gestion, il s’agit d’un programme de formation continue destiné aux professionnels qui souhaiteraient booster leur carrière en décrochant un diplôme international de niveau Bac+3. Il y a aussi des nouveautés pour nos étudiants ! Ils peuvent désormais suivre plusieurs électifs, des cours de leur choix, dont le but de leur permettre une ouverture sur des champs émergents et importants pour leur développement personnel et professionnel.

Chaque étudiant choisira en début d’année des électifs, selon ses affinités et intérêts, afin d’approfondir une compétence ou de découvrir de nouveaux sujets, tels que le coding, le Big data, l’intelligence artificielle, le digital Marketing, les nouveaux Business Models, etc. Une autre nouveauté s’ajoute à la liste cette année : l’ouverture de deux nouvelles destinations dans le cadre des programmes d’échanges. En effet, ESCA Ecole de Management vient de signer deux partenariats, le premier avec la prestigieuse université américaine Georgia State University et le deuxième avec Sasin School of Management à Bangkok, la première Business School accréditée AACSB et EQUIS en Thaïlande.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *