Recherche d’emploi: un marocain sur deux consulte les réseaux sociaux pour choisir

Recherche d’emploi: un marocain sur deux consulte les réseaux sociaux pour choisir

A ce titre, le réseaux sociale professionnel a lancé, du 10 aout au 14 septembre 2015, une enquête auprès de 1233 membres de son réseaux. Objectif :  mieux comprendre les attitudes des travailleurs et des chercheurs d’emploi au Maroc.

Le choix de l’entreprise

Le marocain privilégie dans sa vie de tous les jours le bouche à oreille, le choix de l’entreprise ne déroge pas à la règle. Ainsi selon l'étude de Viadeo, aujourd’hui, un marocain sur deux sollicite son réseau acquis pour obtenir des informations sur les entreprises et les postes à pourvoir. Aussi, neuf répondants sur dix recherchent directement ces informations sur le site web de l’entreprise qui les intéresse. Vient ensuite une enquête auprès des salariés des entreprises pour des informations concrètes : la position du poste dans l’organigramme, le niveau de salaire et les avis sur l’entreprise.

Pour ce qui est des profils plus Junior issus de la génération Y, ils sont particulièrement sensibles aux opinions des salariés et vont par conséquent plus intuitivement prendre connaissance des discussions concernant les entreprises sur les réseaux sociaux et sites d’avis et notations, relève Viadeo. Les profils experts et seniors quant à eux estiment  important l’environnement de travail.

Les offres d’emploi : Le marocain éternel insatisfait

Le chercheur d’emploi marocain n’est pas satisfait des offres. Ainsi 85% des sondés trouvent qu’il manque des informations importantes dans les offres, comme l’environnement de travail, les avantages sociaux, la culture et les valeurs de l’entreprise.

Autre résultat à retenir : un Marocain en poste sur cinq est en recherche passive et à l'écoute de nouvelles opportunités.

Profil des travailleurs marocains

Les 17,3 millions d’internautes marocains n’échappent pas aux pressions systémiques du contexte actuel global de mutations économiques et organisationnelles exacerbées par l’explosion accrue du Web 2.0 et celle notamment des médias sociaux. Selon le Viadeo, les Marocains connectés souhaitent vivre leur vie professionnelle comme une aventure. Ils commencent timidement à construire leur identité professionnelle, à soigner leur réputation en ligne, à développer leur notoriété numérique… en clair, à miser sur leur personal branding – marketing personnel !
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *