Azilal : Un septuagénaire tue sa femme devant le siège du tribunal de la famille

Azilal : Un septuagénaire tue sa femme devant le siège du tribunal de la famille

A maintes reprises, il a sollicité sa femme de le rejoindre pour vivre ensemble sous le même toit. Mais en vain. Elle préférait rester chez elle au douar. Un choix qui sema le doute chez le mari, qui la soupçonnait d’adultère.

Lundi dernier, en début d’ après-midi, un père de famille, El Housseïne, âgé de 72 ans, a tué à coups de couteau, sa femme, Habiba, âgée de 57 ans, juste après avoir quitté le tribunal de la famille à Azilal. Leurs sept enfants, dont l’aîné est âgé de 34 ans et le benjamin de 25 ans, ont du mal à croire ce qui est arrivé à leur mère. Le père a été arrêté sur la scène du crime pour être conduit au commissariat.
Les deux époux demeurent dans la région d’Aït Tislit, non loin d’Azilal.

Mais, il y a quelques années, El Housseïne s’est rendu à Beni Mellal pour gagner son pain et subvenir aux besoins de sa famille en travaillant comme concierge d’un immeuble. A maintes reprises, il a sollicité sa femme de le rejoindre pour vivre ensemble sous le même toit. Mais en vain. Elle préférait rester chez elle au douar. Un choix qui sema le doute chez le mari, qui la soupçonnait d’adultère. Une accusation infondée puisqu’il ne disposait pas de preuve tangible.

Mais, ses voyages successifs à Azilal pour y passer trois à quatre jours en compagnie d’une amie, comme elle lui expliquait, lui a paru suspect. Un doute exacerbé après qu’elle a mis un dossier de demande de divorce devant les mains de la justice. Une première audience de réconciliation entre les deux époux a eu lieu, lundi dernier, devant le juge. Habiba ne voulait rien entendre que la répudiation. Dès qu’ils sont sortis, El Housseïne a supplié son épouse de renoncer à sa décision. Mais en vain. Pire, la cousine de son épouse qui l’accompagnait l’a insulté. Hors de lui, il a saisi un couteau et a donné quatre coups à son épouse qui s’effondra corps sans vie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *