Casablanca : 10 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son ami

Casablanca : 10 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son ami

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca.

Ce jeune homme qui se tient au box des accusés est inculpé de coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Dès l’ouverture de son procès, il clame son innocence. Cet employé de trente-deux ans n’hésite pas à affirmer qu’il s’agit d’un coup monté pour le mettre sous les verrous.

Pour quelle raison ? Il n’en a pas la moindre idée. Toutefois, les personnes qui viennent présenter leurs témoignages devant la Cour attestent qu’il est bel et bien le meurtrier. L’un d’eux explique qu’il n’était pas loin de la scène du crime quand il a remarqué le mis en cause armé d’un tesson de bouteille se dirigent vers la victime pour lui asséner un coup au niveau du côté gauche de la nuque.

Il l’a également vu prendre la fuite pour rentrer chez lui. «C’est moi qui ai alerté la police par téléphone», précise-t-il. Un autre témoin affirme que les deux jeunes hommes, à savoir le mis en cause et la victime, s’enivraient quand un malentendu a éclaté entre les deux. A un moment donné, ajoute le témoin, le mis en cause a disparu pour réapparaître portant un tesson de bouteille. Sans que la victime se rende compte, le mis en cause lui a adressé un coup à la nuque. Sur le même ton, les autres témoins ont présenté à peu près la même version des faits, mais sans avoir la moindre idée sur le mobile du crime. Se référant au procès-verbal de son audition, le mis en cause avait reconnu son crime tout en précisant que le mobile était une insulte qui mettait en cause l’honneur de sa mère. Mais devant la Cour il a tout nié.

Verdict : Jugé coupable, le mis en cause a été condamné à dix ans de réclusion criminelle. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *