Oujda : Un policier contraint de faire usage de son arme de service pour neutraliser un multirécidiviste

Oujda : Un policier contraint de faire usage de son arme de service pour neutraliser un multirécidiviste

Un policier exerçant à la préfecture de police d’Oujda a été contraint, mardi, de faire usage de son arme de service pour neutraliser un multirécidiviste recherché au niveau national pour trafic de drogue, après avoir exposé à un danger sérieux la vie de fonctionnaires de police à l’aide d’une arme blanche et d’un chien de race dangereuse.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que des éléments de la brigade anti-drogue étaient intervenus pour interpeller le mis en cause, âgé de 27 ans, mais que ce dernier a opposé une résistance violente, blessant un policier qu’il a poussé du toit d’une maison et atteignant délibérément un autre à la tête d’un objet contondant, avant de brandir une épée de grand calibre et d’inciter son chien contre les autres éléments de la brigade.

Un policier a ainsi été contraint de tirer trois balles de sommation en l’air, alors qu’une quatrième a atteint le suspect au niveau de sa poitrine, flanc droit, selon la même source.

Les deux policiers blessés ont reçu les soins nécessaires, ajoute le communiqué, faisant savoir que le mis en cause a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital en attendant de la stabilisation de son état de santé, avant de le soumettre à l’enquête sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider tous les tenants et les aboutissants de cette affaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *