Douze personnes tuées dans un accident à Benguérir

Parmi les "sept morts français figurent cinq femmes et deux hommes", a déclaré à l’AFP un responsable de la morgue municipale de Marrakech (350 km au sud de Rabat).

En outre, vingt-trois touristes français, deux Néerlandais et une Suédoise ont été blessés, et quatre sont dans un état grave.

Le chauffeur marocain du camion qui a percuté l’autocar a également été blessé. Les blessés ont été admis à l’hôpital militaire de Marrakech.

Le Souverain a exprimé ses condoléances aux familles des victimes et a décidé de prendre en charge personnellement les frais d’hospitalisation des blessés, indique l’agence Map.

Le souverain a également décidé d’assumer les frais de rapatriement des "dépouilles des personnes décédées d’origine étrangère" ainsi que l’inhumation des victimes marocaines dans les villes où elles résidaient, ajoute l’agence marocaine.

Par ailleurs, une équipe médicale était attendue dimanche en fin de matinée à Marrakech, selon l’agence AFP. L’équipe d’Elvia – Mondial Assistance comprenant trois médecins arrivera à 11H30 (10H30 GMT) à Marrakech, a déclaré à l’AFP Serge Laurenz, directeur de la Communication de FRAM, organisateur du voyage.

Il a indiqué qu’il était encore trop tôt pour donner des précisions sur l’identité et l’origine des victimes de cet accident.

Elvia – Mondial Assistance, qui assure l’assistance médicale de FRAM, a mis en place une "cellule info famille" exclusivement dédiée à cet accident avec un numéro d’appel (05.62.15.16.17).

Selon le voyagiste français, dont le siège est à Toulouse (sud-ouest), l’autocar des voyages FRAM accidenté transportait des touristes français effectuant depuis dimanche dernier un circuit "villes impériales" d’une semaine entre Casablanca et Marrakech.

"L’ensemble des personnes accidentées a été très rapidement pris en charge par les autorités sanitaires et militaires marocaines et transféré vers l’hôpital militaire de Marrakech. Le médecin régulateur d’Elvia – Mondial Assistance sur place collabore avec les autorités marocaines, qui coordonnent les secours", selon un communiqué de FRAM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *