Marouane Cherif dévoile les ambitions de Nokia au Maroc

Marouane Cherif dévoile les ambitions de Nokia au Maroc

Entretien avec le directeur général Afrique du Nord chez HMD Global, détenteur exclusif de la license Nokia sur les téléphones et les tablettes.

Marque reconnue de tous, Nokia réadapte ses process pour répondre au mieux aux exigences des consommateurs mondiaux. Les derniers smartphones lancés témoignent de cet engagement et repositionnent la marque sur un segment des plus compétitifs. Pour ce faire, Nokia mise sur la technologie dotant ainsi ses appareils de plus de technicité et assurant davantage de sécurité lors de leur usage. Dans cet entretien, Marouane Cherif a détaille à ALM l’approche adoptée par Nokia ainsi que ses ambitions sur un marché en constante évolution. 

ALM : Face à la concurrence de plus en plus féroce de la Corée, de la Chine et des États-Unis dans le secteur des smartphones, comment Nokia compte-t-elle se positionner ?

Marouane Cherif : Nous opérons dans une industrie où les acteurs se livrent à une course permanente aux spécifications techniques. Pour répondre aux attentes des utilisateurs, nous veillons à choisir des composants et matériaux d’une qualité digne de la marque Nokia, avec en parallèle une attention particulière portée sur le volet logiciel. Les consommateurs ont besoin de smartphones qui répondent à leurs vrais besoins, qui évoluent en s’adaptant à leurs comportements et qui soient dotés d’une sécurité sans faille. Chez  HMD Global, nous avons établi de solides partenariats et collaborations dans l’écosystème des smartphones, comme avec Zeiss et Google, pour apporter les dernières technologies d’imagerie et de logiciels aux smartphones Nokia. Contrairement aux autres téléphones Android, les smartphones Nokia sont reconnus pour recevoir des mises à jour de sécurité et de logiciels de manière régulière. L’institut Counterpoint Research a révélé récemment que parmi les plus importants fabricants de smartphones, c’est Nokia, sous l’ère HMD Global, qui se distingue le mieux en ce qui concerne les mises à jour Android. C’est un point important : nous parlons de smartphones qui ne deviennent pas obsolètes, mais qui s’améliorent avec le temps.

Le segment d’entrée et de milieu de gamme des téléphones semble être boudé par les fabricants. Nokia peut-elle combler ce vide ?

Chez HMD Global, notre objectif est d’offrir aux utilisateurs une expérience smartphone distinctive et durable à tous les niveaux de prix. Pour cela, nous œuvrons activement pour être à l’écoute de tous les segments du marché et mettons les attentes de tous les consommateurs au cœur de nos préoccupations. Nous ne nous définissons pas en tant que marque élitiste. Notre objectif est d’apporter de vraies innovations dans le quotidien de tous les consommateurs, que ce soit en ce qui concerne l’autonomie, l’imagerie ou prochainement la 5G. Aussi, l’optimisation régulière de l’expérience mobile offre un téléphone opérationnel pendant des années. Les utilisateurs décident donc librement de l’achat d’un nouveau téléphone, ce qui allège le poids financier lié aux changements périodiques imposés par l’obsolescence de l’appareil.

Quelle est votre politique en matière d’amélioration et de mise à jour des logiciels pour développer l’expérience utilisateur ?

Nos téléphones sont conçus pour offrir une expérience qui continue de s’améliorer avec le temps. Sur l’ensemble de notre portefeuille de smartphones, chaque téléphone Nokia est livré avec une promesse de 2 ans de mise à jour logicielle vers le dernier logiciel Android lancé par Google, et de 3 ans de mises à jour mensuelles de sécurité. Ainsi, chacun de ces appareils continue de s’améliorer avec le temps. À titre d’exemple, Nokia 5, qui a été lancé en 2017 sous Android 7, a bénéficié de 2 mises à jour logicielles (vers Android 8 et Android 9). La batterie de ce smartphone, qui permettait de tenir une journée d’autonomie en utilisation normale, peut désormais tenir une journée et demie grâce aux dernières optimisations logicielles apportées avec Android 9. C’est également le cas pour Nokia 3, qui a été lancé en 2017 sous Android 7 et qui a bénéficié de 2 mises à jour logicielles (vers Android 8 et Android 9). Le passage d’Android 8 à Android 9 a permis de libérer plus de 1Go de mémoire morte, qui était auparavant occupée par le système d’exploitation. Ce qui offre encore plus d’espace et profite à l’utilisateur final.

Comment vous vous préparez à l’arrivée de la 5G ?

La 5G constitue l’un des principaux axes d’investissement que nous avons définis pour assurer l’avenir des téléphones Nokia. Notre objectif est de démocratiser cette nouvelle technologie et de l’introduire sur les différents segments, dans un contexte où cette technologie est plus attendue sur des segments haut de gamme. En ce sens, nous avons annoncé plus tôt cette année le lancement en 2020 d’un smartphone 5G à des prix abordables, répondant ainsi à notre ambition de mettre cette innovation au service du quotidien d’un maximum de fans.

Revenir dans le podium des meilleures marques est-il aujourd’hui possible pour un ancien leader comme Nokia?

Nous témoignons d’un réel engouement autour de la marque et nous sommes vraiment touchés par amour que les fans du monde entier nous expriment tous les jours. Nous enregistrons un taux de satisfaction de 97% chez les utilisateurs de nos téléphones, avec une vraie force de recommandation.
En tant que jeune entreprise et start-up, nous possédons déjà à notre actif une dimension mondiale dans la gamme des téléphones classiques, où nous sommes le leader du marché. Cette performance vient soutenir notre croissance. À l’issue de l’année 2018, nous avons figuré au top 5 dans 40 pays dans le monde, notamment en Afrique du Nord, et nous ne cessons de progresser. Notre ambition à long terme est de figurer à nouveau parmi les principaux acteurs du marché des smartphones.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *