Système des noms de domaine : Le boost de l’ANRT

Système des noms de domaine : Le boost  de l’ANRT

L’ANRT dote le Royaume d’une copie du DNS racine L-Root.

En effet, Azdine El Mountassir Billah, directeur général de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) et Alan Barrett, CEO de l’Afrinic1, ont signé, mercredi dernier, une convention pour le déploiement d’une copie, au Maroc, du serveur de gestion du Système des noms de domaine (DNS) sur Internet dit : DNS racine L-Root.

A noter que le L-Root est l’un des 13 serveurs DNS racine gérés par l’Icann. Ainsi, cette convention vient confirmer l’engagement continu de l’Afrinic auprès de l’Icann et des gestionnaires de noms de domaine en Afrique tels que l’ANRT, pour soutenir un Internet ouvert, stable et résilient en Afrique.

«En démultipliant le nombre de copies du serveur L-Root, nous sommes en mesure de favoriser le trafic local, atténuer les risques des attaques DDoS et les pannes de connectivité à grande échelle, réduire la latence et améliorer l’accès», explique M. Barrett. Pour sa part, M. El Mountassir Billah affirme qu’«à travers cette convention, l’Agence ambitionne d’améliorer la sécurité, la stabilité et la résilience du système DNS».

Le L-Root, mis en place par l’ANRT, est opérationnel depuis le 5 mars 2016. Il a permis d’améliorer la qualité des requêtes DNS effectuées par les internautes au Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *