Des candidates aux législatives accompagnées par 6 élues belges

Des candidates aux législatives accompagnées par 6 élues belges

L’initiative s’inscrit dans le cadre du projet Femmes leaders de demain

Elles sont députées ou sénatrices en Belgique et ont décidé d’accompagner des candidates marocaines pour les élections législatives. En effet, l’association Actions in the Mediterranean, soutenue par la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), organise un échange d’expériences dans le cadre des élections législatives marocaines du 7 octobre 2016. Dans les détails, six élues belges se trouvent au Maroc depuis le 30 septembre dernier pour accompagner de jeunes femmes marocaines candidates aux élections du 7 octobre à Casablanca et à Rabat.

Selon les initiateurs de ce projet, la délégation belge est composée de Hélène Ryckmans, députée au Parlement wallon, sénatrice et membre du parti Ecolo; Julie de Groote, présidente du Parlement francophone bruxellois et députée bruxelloise (CDH) ; Khadija Zamouri, députée bruxelloise et membre du parti flamand Open VLD; Fatiha Saïdi, sénatrice honoraire et adjointe au maire à Evere (PS); Yasmine Kherbache, députée au Parlement flamand, membre du SP.A; et Simone Susskind, députée bruxelloise (PS). Cette dernière est à l’origine de ce projet.

«Ce module a pour but de partager avec des candidates marocaines l’expérience de femmes élues au niveau législatif en Belgique, afin de leur permettre d’être mieux préparées à faire face aux défis auxquels elles sont confrontées et de pouvoir mieux faire entendre leurs voix et celles des femmes dans leur communauté. Il permettra aussi aux candidates marocaines et aux élues belges de développer des relations plus approfondies dans le cadre de cet échange», expliquent les organisateurs. «Ce projet fait suite au succès de la première expérience pilote «Femmes Leaders de Demain» mené durant 14 mois avec de jeunes femmes marocaines, tunisiennes, algériennes et belges, et, particulièrement le module au cours duquel les participantes ont eu l’occasion de suivre des candidates belges aux différentes élections de mai 2014», souligne la même source. Il faut préciser par ailleurs qu’un autre module avait été mené en août 2015 au Maroc au cours duquel des élues belges ont accompagné des candidates marocaines aux élections communales et régionales.

A noter qu’au cours des prochaines élections législatives prévues vendredi prochain, une liste nationale de 60 sièges sera entièrement dédiée aux candidates femmes. De même, la liste nationale de 30 sièges, réservée aux jeunes de moins de 40 ans, sera également partagée à part égale entre les candidats des deux sexes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *