El Khalfi: le gouvernement veut établir une communication permanente sur les incidents d’Al Hoceima

El Khalfi: le gouvernement veut établir une communication permanente sur les incidents d’Al Hoceima

Le gouvernement a décidé d’asseoir une communication permanente au sujet des personnes arrêtées suite aux derniers incidents survenus dans la ville d’Al-Hoceïma, a affirmé, jeudi, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole officiel du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Le gouvernement est « soucieux de communiquer en permanence pour éviter qu’une image inexacte et erronée ne soit conçue au sujet des cas d’arrestations », consécutives aux incidents survenus dernièrement à Al-Hoceïma, a indiqué M. El Khalfi, lors d’un point de presse au terme de la réunion hebdomadaire à Rabat du Conseil de gouvernement, ajoutant que « les portes du dialogue demeurent ouvertes avec la société civile, les instances élues et toute autre partie qui le désire (…) ».

Lors de ce Conseil, le chef du gouvernement a exhorté les ministres à effectuer des visites de terrain et à rencontrer les citoyens et les instances locales pour amorcer un dialogue avec eux et être à leur écoute, a poursuivi M. El khalfi, notant que ces « mécanismes » relèvent d’un mode opératoire que le gouvernement a adopté et auxquels il continuera d’adhérer.

Ces mêmes « mécanismes », a-t-il dit, s’ajoutent désormais à d’autres approches que le gouvernement a adoptées, en l’occurrence l’accélération de la mise en oeuvre des projets, l’application de la loi, la protection des biens et la sécurité des personnes, ainsi que le respect des garanties d’un procès équitable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *