PJD : Les réunions du secrétariat général reprennent

PJD : Les réunions du secrétariat général reprennent

La dernière rencontre sous la présidence de Benkirane a connu l’absence de certains membres du secrétariat

Après un arrêt de plusieurs semaines, les réunions du secrétariat général du Parti de la justice et du développement (PJD) viennent de reprendre. Tenue sous la présidence du secrétaire général du parti, Abdelilah Benkirani, la réunion a connu l’absence de certains de ses membres. Selon Sliman El Omrani, secrétaire général adjoint du parti, les absents se sont excusés «en raison d’engagements professionnels ou gouvernementaux». Pour ce dernier, la réunion s’est déroulée dans des conditions positives. Cela dit, aucune décision n’a été prise. Il semble que la réunion du lundi était juste une prise de contact après une longue absence. Le numéro deux du parti de la lampe a fait savoir en effet, que les membres du secrétariat général ont convenu d’organiser une ou plusieurs rencontres dans les plus brefs délais. Le but étant, selon la même source, «d’examiner tous les dossiers qui intéressent le parti au cours de l’étape actuelle ainsi que dans l’avenir».

El Omrani a fait savoir que les prochaines réunions permettront également à la direction du PJD «d’interagir avec tous les développements sur la scène nationale». Le parti veut également accélérer les préparatifs pour le prochain congrès national. Dans ce sens, la direction du PJD annonce que les préparatifs seront entamés bientôt. Le secrétaire général adjoint a affirmé que cette orientation vient en application de la décision du dernier congrès extraordinaire du parti qui a appelé à l’organisation du congrès national avant la fin de l’année en cours. Il s’agit d’une étape importante et cruciale pour le parti de la lampe qui devra changer de direction. Les congressistes devront ainsi trancher la question de l’avenir de l’actuel secrétaire général du parti. Ce dernier a déjà épuisé le deux mandats consécutifs tolérée par le règlement intérieur. Cela dit, Benkiran maintient toujours le suspense concernant son avenir. Une chose est sûre en tout cas.

Le PJD est divisé entre deux courants. Le premier est pour le respect du règlement intérieur et donc l’élection d’un nouveau secrétaire général. Pour ce dernier, la page de Benkiran mérite d’être tournée aujourd’hui. Le second courant propose au contraire un troisième mandat pour le numéro un du parti quitte à changer les statuts. Le dernier mot reviendra bien évidemment aux congressistes lors du 8 congrès dont la date officielle n’a pas été encore dévoilée. En effet, la procédure du choix des candidats pour le poste de secrétaire général du parti de la lampe est particulière.

Des surprises ne sont donc pas à écarter. Par ailleurs, le secrétariat général du parti a consacré une partie de sa réunion à l’examen de rapport sur l’activité gouvernementale. Les présidents des deux groupes parlementaires du parti ont, à leur tour, présenté des rapports sur leurs activités législatives et celles liées au contrôle de l’action gouvernementale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *