3ème édition de Women’s Tribune : Les femmes s’engagent dans la gouvernance

3ème édition de Women’s Tribune : Les femmes s’engagent dans la gouvernance

Fort du succès de ses deux premières éditions, le Women’s Tribune tiendra sa troisième édition du 6 au 8 mai 2011 à Essaouira. Après une première édition consacrée à la problématique économique, une seconde à la question «des femmes et du pouvoir», cette nouvelle rencontre se penchera sur «l’engagement des femmes dans la gouvernance». L’annonce de cet événement a été faite jeudi 21 avril à Casablanca par les organisateurs en présence de l’ancien Premier ministre de gauche, Abderrahmane Youssoufi. Lors de cette rencontre, la présidente de l’association Women’s Tribune, Fathia Bennis a pointé du doigt la sous- représentation des Marocaines dans les instances internationales. «Pour avoir participé à de multiples rencontres et forums internationaux, j’ai eu régulièrement à déplorer notre sous-représentation, par rapport à nos consœurs du Nord. Du coup, n’étant pas présentes, ou si peu, surtout dans les instances internationales, ce sont d’autres qui parlent en notre nom et véhiculent une image, parfois tronquée-voire caricaturale, de ce que nous sommes», a t-elle déclaré. Cette troisième édition tentera ainsi d’apporter ses contributions pour œuvrer en faveur du renforcement d’un leadership des femmes des rives de la Méditerranée et de l’Afrique. Cette nouvelle édition sera marquée par la présence de sommités du monde de la politique, de l’économie, de la sociologie, de la société civile: Hubert Védrine, ancien ministre français des Affaires étrangères, Edgar Morin, philosophe et sociologue, Rama Yade, Leila Shadid, déléguée de l’Autorité palestinienne auprès de l’Union européenne, Michelle Bachelet, présidente de la Commission Femmes des Nations Unies, Mohammed Tozy, politologue et bien d’autres. Les débats tourneront autour de plusieurs thématiques à savoir «Femmes du XXème siècle et gouvernance politique», «Les quotas, premières étapes vers la parité?», «La place des femmes en politique dans la zone méditerranéenne et en Afrique», «La jeunesse au rendez-vous de la citoyenneté», «Quelle place pour les jeunes dans le marché de l’emploi», «Les femmes, facteurs de stabilité dans le monde arabe», «Femmes et religions : Quelles voies de modernisation?». Le Women’s Tribune se penchera sur l’actualité récente du monde arabe qui a mis au premier plan une jeunesse déterminée à prendre son avenir en main. Il sera question d’examiner de quelle manière l’éducation influe sur la façon dont les jeunes vivront leur citoyenneté, et sur la place et les moyens d’expression que la société leur donnera ? En faisant témoigner des femmes et des hommes et en confrontant leurs différentes expériences, se posera la question des résistances auxquelles se heurtent la participation des femmes dans la gouvernance publique ou privée. A un moment crucial ou de profonds bouleversements touchent le monde arabe, le renforcement du rôle des femmes dans la gestion des conflits et des situations post-conflits s’imposent dans la mesure où elles peuvent être facteur de changement, de stabilité et de démocratie. A ce sujet, les participants s’interrogeront sur les mesures que les institutions internationales doivent prendre pour renforcer la présence des femmes dans les processus de négociation. Un autre débat concernera la vision de la femme véhiculée par la religion en se posant la question de savoir si les évolutions religieuses peuvent constituer des leviers de modernisation de la situation des femmes. Rappelons que le Women’s Tribune est un carrefour d’échange, un espace d’expression et de réflexion autour de thèmes spécifiques. L’objectif étant de promouvoir la place des femmes, de renforcer le leadership des femmes arabo-africaines en tant qu’actrices du développement de la société tant au niveau national qu’international.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *