Abbas El Fassi : «Je ne vois pas pourquoi le peuple va voter «Non»

Abbas El Fassi : «Je ne vois pas pourquoi le peuple va voter «Non»



ALM : Quelle lecture faites-vous du projet de la nouvelle Constitution ?
Abbas El Fassi : Lors de notre conseil nous avons signalé l’importance de ce projet en tant que document qui a répondu aux attentes de tous les Marocains. Le nouveau projet de la Constitution a répondu à l’ensemble des revendications des partis politiques, des centrales syndicales ainsi que de la société civile. Cette nouvelle Constitution a garanti désormais aux partis politiques plus de liberté d’initiative. Ceci doit les encourager à mieux exercer leurs fonctions politiques limitées auparavant au discours et à la critique.

Quel est votre avis sur cette révision de la Constitution ?
D’abord ce n’est pas une révision de la Constitution, mais c’est tout un changement dans le projet de réforme de la Constitution. Je suis très satisfait et convaincu par ce changement historique. Après la présentation de Mohamed Moâtassim de ce nouveau projet aux partis politiques, le conseil national du parti de l’Istiqlal a décidé unanimement de voter «oui » pour le projet de Constitution. En attendant le jour du référendum nous avons appelé lors de ce conseil le peuple marocain à la mobilisation pour participer avec enthousiasme à la campagne référendaire et à l’approbation du texte constitutionnel qui est une révolution tranquille.

Et les autres partis vont voter «Oui»?
La majorité des partis politiques ont approuvé ce projet qualifié de Constitution avancée et moderne. Ils voteront «Oui». D’ailleurs, le projet a été salué par la plupart des grands partis politiques marocains qui appellent à voter «Oui» lors du référendum du 1er juillet. Ces partis voient que l’intérêt du pays est plus important qu’autre chose. Ces partis poussent le pays vers le chemin de la démocratie et de l’effectivité des droits humains.

Et si le peuple votera «Non»?
Je ne vois pas pourquoi le peuple va voter «Non». Il y aura certainement ceux qui vont voter «Non», mais ils resteront une minorité. Pourtant, tout le monde va voter «Oui» parce que la nouvelle Constitution est venue pour jeter les bases d’un Maroc développé et moderniste. Il faut mobiliser les citoyens et les citoyennes en faveur du projet de la nouvelle constitution.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *