Abdellah El Boualaoui : «Le sport n’est pas qu’ un ensemble de mouvements et d’exercices physiques»

Abdellah El Boualaoui : «Le sport n’est pas qu’ un ensemble
de mouvements et d’exercices physiques»

ALM : Quels sont les problèmes que vous rencontrez dans la pratique de l’éducation physique et sportive?
Abdellah El Boualaoui : Parler des problèmes que connaît la pratique de l’éducation physique et sportive à l’école; c’est aborder la matière elle-même et la représentation des élèves à l’égard de cette discipline que la majorité considère comme un temps de loisirs ou de distraction dont le professeur n’est qu’un simple organisateur. Cependant, la pratique du sport ou des activités physiques et sportives est une éducation qui exige une concentration, une maîtrise de soi et un travail opiniâtre. Les problèmes d’enseignement au niveau de l’EPS diffèrent d’un établissement scolaire à un autre. L’infrastructure sportive, la motivation des enseignants, leur âge, le niveau des compétences des  apprenants… sont autant de facteurs qui ont un impact considérable sur la réussite de cette discipline.

ALM : De quels genres de problèmes parlez-vous au niveau de l’EPS ?
Il existe des problèmes au niveau didactique et pédagogique, du savoir et du savoir-faire entre autres…, surtout au niveau du passage du savoir théorique à son enseignement. Il est ardu de faire le bon choix des contenus à enseigner propres à chaque niveau d’enseignement. Car l’enseignement des activités sportives n’est nullement un ensemble de connaissances passe par tout. Il faut, au contraire, ajuster, évaluer et interroger son enseignement en se basant sur un grand nombre d’expériences. En somme, il faut que l’enseignant d’EPS organise les programmes de sa discipline.

ALM : Comment l’enseignant peut- il organiser ses programmes ?
Les activités sportives sont des matières comme l’enseignement des mathématiques, des langues étrangères, des sciences… Il faut d’abord que l’enseignant fasse un diagnostic pour connaître le niveau des élèves. En plus, le choix des programmes doit être fait selon la formulation et la détermination d’objectifs opérationnels qui seront réalisés progressivement et qui auraient une entrée ludique pour inciter et encourager les élèves à la pratique de cette discipline. Arriver à connaître les besoins des apprenants en matière d’EPS, c’est orienter leur savoir vers un apprentissage sportif de qualité. Le sport n’est nullement un ensemble de mouvements et d’exercices physiques. Mais c’est un programme d’enseignement qui permet à l’apprenant de développer sa motricité et ses compétences corporelles et intellectuelles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *