Accidents de la route: Les indicateurs explosent

Accidents de la route: Les indicateurs explosent

Les accidents de la route ne cessent d’augmenter dans notre pays malgré les différentes campagnes de sensibilisation menées pour lutter contre ce fléau. L’analyse des statistiques provisoires nationales du mois de septembre 2015 comparées à celles du mois de septembre 2014 fait ressortir une hausse vertigineuse des accidents, des tués et des blessés.

Le nombre des accidents mortels qui s’est établi à 369 a enregistré la plus forte hausse (+48,19%).  Durant ce mois, 396 personnes ont perdu la vie, ce qui représente une augmentation de 37,50% par rapport à septembre 2014. Il en va de même pour les accidents qui ont enregistré une hausse record (+19,77%) pour s’établir à 7.476.

Pour leur part, les blessés graves ont été plus nombreux. Les chiffres du ministère de l’équipement, du transport et de la Logistique font ressortir un total de 1075 en septembre 2015, soit +25,15% par rapport au même mois de l’année précédente. Quant aux blessés légers, ceux-ci se sont chiffrés à 9.990 ( +20,13%).

Si l’on analyse à présent  les statistiques des 9 premiers mois de 2015,  on constate que tous les indicateurs sont au rouge. Le nombre des accidents a atteint 58.435 enregistrant ainsi une hausse de 14,19% par rapport à la même période de l’année 2014.  Les accidents mortels au nombre de 2.353 ont connu une hausse de 7,44%.

Le nombre de tués sur nos routes a enregistré une hausse de 6% pour atteindre 2.657. Pour ce qui est des blessés graves et des blessés légers, les chiffres restent toujours aussi élevés. Les statistiques du ministère font état de 7.492 blessés graves (+6,25%) et 77.273 blessés légers (+13,57%).  En périmètre urbain, la situation reste alarmante comme le confirment les derniers chiffres de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Durant la semaine allant du 26 octobre au 1er novembre, 22 personnes ont été tuées et 1.539 autres blessées, dont 99 grièvement dans 1.118 accidents de la route. Selon la DGSN, ces accidents sont   principalement dus au défaut de maîtrise des véhicules, à l’excès de vitesse, à l’inadvertance des piétons et des conducteurs, le non-respect des feux de signalisation et du stop…

Concernant le contrôle et la répression des infractions de la circulation et du roulage, les services de sûreté ont enregistré 38.175 contraventions et rédigé 16.395 procès-verbaux qui ont été soumis au parquet général, alors que 21.780 amendes à l’amiable ont été recouvrées.
En outre, la DGSN souligne que les sommes perçues ont atteint 7.599.775 DH, faisant état de la mise en fourrière municipale de 5.525 véhicules, de la saisie de 10.621 documents et du retrait de la circulation de 249 véhicules.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *