Adéquation de la formation à l’emploi

Les lauréats, dont 1.331 femmes, soit 31%, ont trouvé du travail dans le secteur public (2.087) et le secteur privé (2.189), selon un rapport sur le projet de la carte de la formation professionnelle 2002 de la préfecture de Rabat, présenté lors d’une réunion de la commission provinciale de la formation professionnelle.
L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) vient en tête quant au nombre de lauréats formés avec 1.531 lauréats, tous niveaux confondus, spécialisation, qualification, technicien et technicien spécialisé. Les établissements de la formation professionnelle relevant du ministère de l’Intérieur viennent en deuxième position avec la formation de 198 lauréats, alors que ceux du ministère de la Jeunesse et des Sports occupent le troisième rang avec 186 lauréats formés. Les autres lauréats sont répartis sur des établissements relevant des ministères chargés de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Environnement, de l’Economie, des Finances, de la Privatisation et du Tourisme, du département de l’artisanat et du Haut commissariat aux anciens résistants.
La spécialisation est accessible aux élèves ayant terminé la 6ème année de l’enseignement fondamental, la qualification aux élèves ayant terminé la 9ème année de l’enseignement fondamental. Pour les niveaux de technicien et de technicien spécialisé, ils sont accessibles aux candidats de la 3ème année de l’enseignement secondaire et du baccalauréat.
Le nombre total de stagiaires inscrits, au titre de l’année 2001-2002, dans les établissements de la formation professionnelle de Rabat s’élève à 9.106 dont 4.893 dans les établissements privés, soit une augmentation de 4 % par rapport à l’année dernière.
Les bacheliers inscrits cette année sont estimés à 2.733 stagiaires, soit 30 % de l’ensemble des stagiaires encadrés par quelque 1.018 formateurs dont 476 permanents. 100 établissements de formation professionnelle existent dans la préfecture de Rabat, 84 privés et 16 publics. Leur capacité d’accueil est de l’ordre de 9.186 sièges, dont 5.866 dans les établissements publics.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *