Affaire Findus et viande de cheval : Les produits halal ne sont pas concernés

Affaire Findus et viande de cheval : Les produits halal ne sont pas concernés

Les  produits concernés sont les lasagnes bolognaises, le hachis parmentier et la moussaka. Le 8 février dernier, le géant du surgelé a décidé de retirer des rayons les trois plats cuisinés incriminés tout en mentionnant qu’ils ne comportent aucun risque sanitaire.  Dans une note d’information en date du 11 février 2013, la marque de surgelé explique clairement les raisons de ce retrait. «Les contrôles ADN réalisés sur certains lots ont révélé des traces d’ADN de viande de cheval».
Qu’en est–il au Maroc? Les consommateurs n’ont rien à craindre comme le confirme le directeur qualité Findus France-Espagne, Alexandre Guerin dans cette note d’information : «Nous tenons à vous confirmer qu’aucun produit halal n’est concerné par cette non-conformité, les produits de cette gamme étant fabriqués sur un site différent répondant aux normes de production halal», précise-t-il. Et d’ajouter : «Des tests ADN ont été menés sur la gamme halal, ceux-ci nous permettent de garantir le 100% viande de bœuf et l’absence d’ADN de cheval ou de tout autre animal».  A noter qu’au Maroc, sur les trois produits concernés, seuls les lasagnes bolognaises et le hachis parmentier sont commercialisés dans les grandes surfaces. Si au Maroc, ce scandale sanitaire n’a pas  eu de  répercussion sur le consommateur qui peut continuer à acheter en toute quiétude ces produits surgelés halal, en France c’est loin d’être le cas. Le consommateur  très inquiet va réagir de manière radicale et se détourner pendant une longue période des produits concernés. Dans un autre cas, il peut être amené à stopper sa consommation de manière provisoire. Pour l’instant, seuls trois pays ont procédé à des retraits de produits, la France, le Royaume-Uni et la Suède, l’enquête des autorités françaises n’ayant pas encore permis de savoir où tous les produits frauduleux ont été vendus. Presque toutes les principales enseignes de distribution françaises ont procédé à des retraits, qu’ils soient de marque Findus, première société concernée, ou de marque de distributeurs.
Suite au scandale des plats surgelés à la viande de cheval faussement estampillée «bœuf», la France a annoncé la tenue d’une réunion européenne, qui aura lieu ce mercredi à Bruxelles, et la mise «sous surveillance» de l’ensemble de sa filière viande et poisson.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *