Aider l’enfance précaire

Une opération caritative a été organisée récemment au profit de SOS villages d’enfants Maroc. McDonald’s s’est associé à cette initiative en signant une convention de partenariat avec l’Association en vue de venir en aide aux enfants en situation précaire. A cette occasion, un chèque de 211.000 dirhams a été remis à l’association SOS villages d’enfants Maroc. Ce chèque est le cumul de la totalité des dons que l’entreprise a collecté à travers ses dix-sept restaurants au Maroc et auprès des réseaux bancaires partenaires pendant la période du 20 novembre au 20 décembre 2002.
Cette première action lancée par l’entreprise au profit de l’association marocaine des villages d’enfants SOS s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale des enfants, manifestation organisée par McDonald’s à l’échelle internationale. « Nous sommes impressionnés par le dévouement et la qualité du travail effectué par SOS villages d’enfants Maroc qui oeuvre inlassablement pour offrir à des enfants en détresse la possibilité d’avoir droit à un avenir meilleur, et c’est pour nous une grande fierté de contribuer à une aussi noble cause » a déclaré le président délégué de McDonald’s Maroc M. El Alami, après la signature de la convention. Il est à souligner que l’Association Marocaine des Villages d’Enfants SOS du Maroc, reconnue d’utilité publique le 19 juin 1990, existe sous la Présidence d’Honneur de son Altesse Royale La Princesse Lalla Hasnâa. L’Association a ouvert son premier Village d’Enfants SOS à Aït Ourir, dans la région de Marrakech en 1985. Un second Village d’Enfants a été ouvert à Imzouren, dans la province d’Al Hoceima en 1989. Le 3ème a débuté ses activités le 11 mars 2000 à Dar Bouazza, à 18 kilomètres de Casablanca. En plus, depuis 1993, cinq foyers de Jeunes SOS ont ouvert leurs portes à Marrakech, Casablanca, Settat et Taza. Ces foyers accueillent les adolescents venus des Villages d’Enfants SOS pour compléter leur éducation en poursuivant des études supérieures ou en suivant une formation professionnelle.
Les trois villages d’enfants SOS accueille 400 enfants. Chaque village est composé d’une douzaine de maisons, chacune abrite une famille SOS, un jardin d’enfants et des ateliers éducatifs. Une famille SOS est composée d’une mère SOS et de six à dix enfants. Des tantes assistent quotidiennement les mères SOS. Les fratries sont accueillies au sein de la même famille.
Tous les enfants sont soutenus par l’association jusqu’à ce qu’ils soient véritablement autonomes. Les Villages d’Enfants SOS ont été fondés par l’Autrichien Hermann Gmeiner, au lendemain de la seconde guerre mondiale, alors qu’il était étudiant en médecine.
Né en 1919, fils d’un fermier, M. Gmeiner, en collaboration avec une poignée d’amis, a voulu prouver que certaines idées sont possibles à réaliser. L’idée d’Hermann Gmeiner consistait à souligner qu’il est préférable de faire vivre les enfants orphelins ou abandonnés dans des conditions normales plutôt que dans des orphelinats de type classique qui institutionnalisent leur statut d’exception dans la société.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *