AMO pour les professions libérales: Le gouvernement donne son visa !

AMO pour les professions libérales: Le gouvernement donne son visa !

Le Conseil de gouvernement a approuvé jeudi, à l’heure où nous mettions sous presse, le projet de loi déposé par le ministère de la santé. Ledit projet vise à étendre la couverture médicale à l’ensemble des professionnels, tous secteurs confondus. Seront donc bientôt intégrés au régime de l’AMO aussi bien les salariés que les non salariés exerçant des activités professionnelles privées ou des professions libérales.

Ainsi, par exemple, les agriculteurs, les commerçants, les artisans, mais également les médecins titulaires d’un cabinet privé, les dentistes et les pharmaciens, qui ne sont affiliés à aucune assurance maladie de type AMO, seront concernés, à terme, par cette mesure.

Ces différentes catégories de professionnels devraient bénéficier, si le projet de loi est adopté par le Parlement, du même panel de soins offert par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Le montant des cotisations à cette assurance maladie sera établi en fonction du statut social et de la capacité matérielle du bénéficiaire qui sera fixée dans les différents textes d’application en concertation avec les catégories professionnelles concernées par ledit projet de loi.

Notons que l’extension de la couverture médicale obligatoire à toutes les franges de la société est intervenue en un temps record (moins de 4 ans). Si aujourd’hui l’AMO concerne encore 64% de la population marocaine, ce pourcentage devra bientôt être porté à 95%.

Rappelons également que le droit à la santé au Maroc est consacré par la Constitution elle-même dans son article 31.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *