Appel à la création de centres d accueil locaux

Le problème de la prise en charge des mineurs en situation difficile et le rôle que doivent jouer les médias dans la lutte contre la violence envers les femmes et les enfants étaient les thèmes essentiels débattus, vendredi dernier, par les participants à la réunion de la commission régionale de prise en charge des femmes et des enfants à la Cour d’appel de Casablanca. En ouverture du débat, le substitut du parquet général et président de la commission, Me Mohamed Chouaïb, a expliqué qu’à l’instar des institutions éducatives la presse écrite et audiovisuelle participe à la formation et la sensibilisation de la société pour combattre cette violence qui cible principalement la femme et l’enfant. À la fin de son intervention, Me Mohamed Chouaïb a appelé le monde des médias à accomplir sa mission avec abnégation, d’une part, et à conjuguer ses efforts avec ceux des institutions éducatives, d’autre part, pour la réussite de cette cause en faveur de la femme et de l’enfant. Cédant la parole à la juge d’instruction chargée des affaires des mineurs, Fatima Ougadoume, cette dernière a mis le doigt sur le problème de la prise en charge des mineurs en situation difficile qui ne cesse de s’aggraver au fil des jours. À ce propos, elle a soulevé le problème du surpeuplement des centres d’accueil des mineurs qui sont actuellement opérationnels, et celui des différents intervenants dans la gestion de ces centres et l’absence des activités éducatives supposées aider ces mineurs à dépasser leur état psychique pour pouvoir se réintégrer dans la société une fois sortis de ces centres. Me Fatima Ougadoume a appelé les responsables à penser à fonder des centres d’accueil locaux pour arriver à accueillir ces mineurs tout en soulignant le rôle que jouent les associations de la société civile. Soulignons que plusieurs magistrats, avocats, la gendarmerie royale, la police, le président du Conseil des ouléma à Casablanca, les médias, les membres des associations de la société civile ont participé à cette réunion. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *