Appel à la mise en place d’un cadre législatif global

Appel à la mise en place d’un cadre législatif global

Intervenant lors d’un séminaire national sous le thème «Pour une législation consolidant les droits des personnes en situation de handicap», la ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, Nouzha Skalli a estimé nécessaire d’opter pour une politique volontariste et humaine basée sur les principes du renforcement de l’intégration, le respect complet des droits de l’Homme et la participation de toutes les personnes sans exclusive. Citant les résultats de l’enquête nationale en la matière, la ministre a rappelé qu’une seule personne handicapée sur 100 bénéficie d’une assurance couvrant tous les frais médicaux et paramédicaux liés à son handicap, un seul enfant en situation de handicap sur trois peut accéder à l’éducation et plus de 55% des personnes en âge d’être actives, ne trouvent pas d’emploi. De son côté, Rachid El Gnouni, directeur de la protection et de l’intégration sociale des personnes handicapées au même ministère, a présenté un exposé sur le «Projet de loi relatif à la consolidation des droits des personnes en situation de handicap». M. El Gnouni a  souligné que le cadre général de l’élaboration de ce projet se caractérise par un environnement favorable consistant en les avancées réalisées au niveau de l’amélioration des droits de l’Homme au Maroc et les réformes législatives importantes qu’a connues le Royaume, outre la participation active du Maroc dans la préparation et l’adoption des conventions internationales des droits des personnes en situation de handicap. «Le projet de loi, a-t-il dit, vise à garantir les droits fondamentaux des personnes handicapées et faire face aux entraves juridiques, administratives et techniques que connaît cette frange de la population, outre le rassemblement des acquis juridiques en un seul texte». Pour sa part, Abdelmalek Asrih, acteur associatif, a évoqué les efforts déployés dans le domaine de l’intégration des personnes handicapées notamment ceux des Nations unies, appelant à l’abolition de toutes les formes de discrimination à l’égard des personnes handicapées pour leur intégration dans la vie active. Ce séminaire, initié par le ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, s’inscrit dans le cadre de l’application des dispositions de la déclaration gouvernementale et vise l’accompagnement des nouvelles dispositions internationales suite à la signature par le Maroc de la convention internationale spécifique aux droits des personnes handicapées. Cette rencontre a notamment pour objectifs d’ouvrir un débat national et élargi pour enrichir la discussion sur le projet de loi relatif aux droits des personnes handicapées. Sont programmés dans ce cadre plusieurs ateliers sur les thèmes : «Prévention, couverture, médicale et sociale », «Education, formation et insertion sociale» et «participation sociale».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *