Appel en faveur du droit des femmes aux soins

Des acteurs de la société civile et organisations de défense des droits de la femme, organisés dans le cadre de la Coalition civile pour la santé reproductive, ont lancé un appel à «toutes les bonnes volontés» pour adhérer à cette entreprise destinée à faire prendre conscience des violations du droit des femmes les plus défavorisées à la vie et aux soins. Mise sur pied à l’initiative de l’Organisation panafricaine de lutte contre le sida (OPALS-Maroc), la coalition a pour mission de concrétiser le droit inaliénable des femmes à accéder aux services de santé en termes de prévention et de prise en charge médicale.
Les signataires de cet appel, lancé à l’occasion de la campagne nationale de lutte contre les infections sexuellement transmissibles et la promotion de la santé reproductive, ont invité le gouvernement à inscrire le droit des femmes à la vie, à la santé et à l’intégrité physique comme priorité politique et sociale et à prendre les mesures nécessaires pour promouvoir ce droit. «Par cette coalition, nous lançons un appel aussi solennel que déterminé pour que le droit des femmes marocaines à jouir de leur santé et à préserver leur vie soit assuré», a expliqué la présidente déléguée de l’OPALS-Maroc, Nadia Bezad, dans une allocution lors d’une journée de sensibilisation organisée, mardi à Rabat, dans le cadre de cette campagne.
La question de la femme «n’est pas et ne doit pas être un domaine exclusivement féminin, mais doit être un sujet de société», a-t-elle ajouté, notant que l’expérience a montré que les changements structurels ne peuvent provenir que des initiatives à caractère collectif.
Cette journée de sensibilisation a pour objectif de «banaliser le geste de dépistage» du VIH et d’alléger la souffrance des personnes contaminées, en premier lieu les femmes.
Lancée sous la présidence effective de SAR la Princesse Lalla Amina, cette campagne tend à sensibiliser les gens aux maladies sexuellement transmissibles (MST), notamment les jeunes et les femmes, et à mobiliser les professionnels de santé et les acteurs sociaux pour renforcer les actions de prévention et de lutte contre les MST auprès des groupes vulnérables. A cette occasion, l’artiste marocaine Samira Bensaid, signataire de l’appel de la coalition, a bénéficié d’un test de dépistage du VIH-sida en guise d’incitation des jeunes à faire de même et à prendre conscience de la gravité de cette infection.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *