Arrestation de l’assassin de Joseph Ammar

Arrestation de l’assassin de Joseph Ammar

Après seize heures d’investigations, la police judiciaire du district Casablanca-Anfa a arrêté l’auteur du crime ayant coûté la vie à un bijoutier marocain de confession juive, Joseph Ammar, âgé de 65 ans. Celui-ci possède une bijouterie à la rue Rabat, sise à l’ancienne médina de Casablanca. Il s’agit, selon des sources judiciaires, de Mourad El Harrati, âgé de vingt-huit ans, repris de justice cinq fois pour vol à main armée et coups et blessures. Selon les mêmes sources, il y a uniquement quatre mois que Mourad a quitté la prison d’Oukacha après avoir purgé sa dernière peine d’emprisonnement.
C’ést la nuit du dimanche 5 avril, vers 2 h du matin que le bijoutier avait été trouvé gisant dans une mare de sang. et grièvement blessé au dos dans une ruelle donnant sur le boulevard Bordeaux, pas loin du cinéma Verdun, apprend-on auprès des sources judiciaires. Alertés, les limiers de la police judiciaire de Casablanca-Anfa se sont dépêchés sur les lieux. De même, les éléments de la protection civile y étaient quelques minutes plus tard. Quand ceux-ci ont transporté Joseph à l’hôpital Averroès pour être opéré, les premiers ont entamé leur constat d’usage et ont diligenté une enquête afin d’élucider l’affaire. Pas moins de quelques secondes, les limiers qui étaient encore sur les lieux de l’agression ont reçu un coup de téléphone les informant que le bijoutier a rendu l’âme dès son arrivée à l’hôpital. Au début, les enquêteurs se sont interrogés si le meurtre était commis par des terroristes ou par des voyous. Les investigations ont été intensifiées pour arriver à repérer une piste convenable pour tirer l’affaire au clair. À ce propos, les limiers ont interrogé tous les veilleurs de nuit opérant dans les lieux. Personne n’a révélé une information positive. Entre temps, un jeune homme demeurant pas loin du domicile du bijoutier a avisé les enquêteurs qu’il a vu l’auteur du crime. Il leur a révélé son signalement et son habillement. Au cours de l’enquête, les limiers ont rappelé que ce signalement correspond à ceux donnés par un jeune homme qui est venu, il y a quelques heures plus tôt, au commissariat pour déposer une plainte contre son agresseur. Cette victime avait précisé aux enquêteurs que son agresseur demeure à Derb Boutouil, ancienne médina. Lundi dernier, vers 18h, les enquêteurs ont arrêté la personne ayant agressé le jeune homme. Soumis aux interrogatoires, il a avoué être le meurtrier de Joseph. Pourquoi ? Mourad a affirmé avoir suivi Joseph jusqu’à chez lui. De l’arrière, il l’a étranglé de son bras droit. Quand Joseph a résisté, ils sont tombés tous les deux à terre. Alors, Mourad lui a planté un couteau au dos. Après quoi, il lui a délesté une somme de 500 dirhams avant de prendre la poudre d’escampette. Seize heures plus tard, il a été arrêté avec trois téléphones portables dans ses poches.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *