Assises du Conseil national de l’environnement

Dans le cadre des préparatifs du Maroc au sommet mondial sur le développement durable qui aura lieu a Johansbourg l’été prochain, le conseil national de l’environnement tiendra sa quatrième session les 27 et 28 février à Rabat. Cette session sera consacrée à l’évaluation des progrès accomplis par le pays en matière d’environnement et de développement durable depuis le sommet de Rio en 1992 ainsi que les perspectives d’avenir dans ce domaine.
La séance d’ouverture de la session devra être présidée par le Premier ministre Abderrahmane Youssoufi.
Les participants se pencheront sur le rapport national d’évaluation des progrès accomplis en matière d’environnement et de développement durable depuis la CNUCED 92 et sur le Programme d’action national pour l’environnement (PANE).
Les travaux de la session se poursuivront au sein de commissions de travail qui devront articuler spécifiquement leurs débats sur les établissements humains, la prévention et la lutte contre la pollution et les nuisances et la protection de la nature et des ressources naturelles.
Des experts mandatés par les différents départements ministériels apporteront une contribution sous forme d’intervention sur la lutte contre l’habitat insalubre pour le département de l’Habitat, l’assainissement liquide et solide pour le département de l’Intérieur, la lutte contre la pauvreté pour le département du Plan, mais également la promotion de la femme et la protection des enfants pour lé département chargé de la famille, la promotion de l’éducation à l’environnement, pour le département de l’Education nationale.
Des exposés plus techniques traiteront de la maitrise des énergies, des instruments économiques et financiers pour la lutte contre la pollution, du développement industriel durable, ainsi que des changements climatiques.
Les participants traiteront en outre, en commission, des questions de la gestion intégrée des ressources en eau, de l’accès à l’eau potable, de la lutte contre la désertification, de la préservation des ressources forestières et de la recherche agronomique et biotechnologique. Des recommandations sanctionneront cette quatrième session du CNE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *