Baccalauréat: Des fraudes également lors de la session de rattrapage

Baccalauréat: Des fraudes également lors de la session de rattrapage

Les bacheliers qui ont passé la session de rattrapage peuvent enfin penser «vacances».

Les dernières épreuves de l’examen terminal se sont déroulées dans les meilleures conditions, les 12, 13 et 14 juillet, selon un communiqué du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle. Toutefois, cette session a été marquée par la poursuite des actions mises en œuvre pour la lutte contre les cas de fraude. Selon le ministère, 2.233 cas de fraude ont été enregistrés dans tout le Royaume.

Durant les épreuves de l’examen de rattrapage, comme pour la session unifiée (juin 2016), les membres du cadre éducatif n’ont pas manqué de rigueur ni de responsabilité quant à leur vigilance employée pour lutter contre les cas de tricherie.

D’autre part, le ministère de tutelle souligne que le taux de présence des candidats scolarisés a atteint 92,32%. Alors, que le taux des candidats en Bac libre est beaucoup plus faible : seulement 58,2%. Le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle annonce dans son communiqué que la correction des épreuves a débuté vendredi matin.

L’opération durera cinq jours, selon la même source, dans l’ensemble des centres de correction des académies régionales de l’éducation et de la formation. Le ministère précise également que les délibérations auront lieu le 20 juillet et les résultats seront annoncés le 21 courant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *