Bahreïn : Trente quatre ans de progrès

Bahreïn : Trente quatre ans de progrès

Depuis son accession au trône en 1999, il a su faire du Bahreïn  une terre d’innovation et de développement en conduisant des réformes qui ont attiré l’attention du monde entier, notamment du G8 qui, en août 2005, a souligné le rôle de chef de file du Bahreïn et du Maroc en matière de réformes positives. Sa volonté s’est particulièrement portée sur un projet national de développement de la démocratie, de l’économie, de la promotion des droits de l’homme et de l’amélioration des institutions de la société civile. Dans le cadre de ces réformes, la femme bahreïnie est au centre des préoccupations du gouvernement qui soutient son implication dans la vie politique par la voie des élections municipales et parlementaires et sa participation au monde des affaires, sous l’impulsion de Chaikha Sabika, épouse de SM le roi, présidente du Conseil supérieur de la femme, créé en 2001 et qui milite pour la mise en œuvre concrète d’un cadre réglementaire et juridique pour le respect des droits de la femme dans tous les domaines: santé, éducation, économie….etc. Dans le concert international, le Royaume de Bahreïn assure un rôle actif en participant à la plupart des conférences et congrès internationaux ayant trait notamment à la sécurité, à la protection de l’environnement, à la promotion de l’image du monde arabe et à toutes les grandes causes, justes et nécessaires, de notre monde.
Il faut noter enfin les excellentes relations avec le Royaume du Maroc qui, au-delà de l’amitié ancienne et sincère entre les dirigeants et les peuples des deux pays, se réalisent à travers de nombreuses conventions bilatérales de coopération économique, industrielle et financière.
L’excellence de ces relations, qualifiées par le ministre des Affaires étrangères bahreïni, Cheikh Mohamed Ben Moubarak Al Khalifa de «distinguées, solides et stables» s’est concrétisée par le baptême d’une avenue de Manama, la capitale du Royaume, au nom de MohammedVI, lors de la dernière visite de S.M  Mohammed VI au Bahreïn.

Par Siham Cherraj
Attachée de presse à l’ambassade du royaume de Bahreïn

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *