Benmoussa : vitesse de croisière pour L’INDH

Benmoussa : vitesse de croisière pour L’INDH

L’INDH (Initiative nationale pour le développement humain) est bien sur les rails. C’est ce qui ressort des récentes déclarations, devant le Parlement, du ministre de l’Intérieur Chakib Benmoussa. Dans une réponse à une question orale du groupe PJD (lue en son nom par son collègue Abderrahim Harrouchi), le ministre de l’Intérieur a indiqué que le bilan du programme d’urgence pour les quatre derniers mois de 2005 atteste de l’efficacité du mode d’action suivi par tous les intervenants et partenaires. Chakib Benmoussa affirme dans ce sens que sur les 1104 projets retenus pour ce programme d’urgence, 580 ont été définitivement réalisés. Il y a plus d’une semaine, le Premier ministre, à son tour, avait exprimé la satisfaction de son équipe du travail accompli à l’approche du premier anniversaire du lancement de l’INDH par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Le 2 mai 2006, Driss Jettou avait indiqué lors de la réunion du comité stratégique de l’Initiative (qu’il préside) que cette dernière a fini par imposer sa philosophie et remporter l’adhésion de tous les intervenants : autorités, milieux associatifs et économiques et populations. Driss Jettou avait rappelé que les 110 projets du programme d’urgence avaient mobilisé 600 millions DH au profit de 403 communes rurales et 264 quartiers urbains, soit une population globale de 5,2 millions personnes avec une priorité pour les actions visant à faciliter l’accès et la fourniture des services sociaux de base (un total de 342 projets). 
Lors de cette même réunion, le Premier ministre avait indiqué que les réseaux d’experts, constitués par procédure d’appels à candidature pour accompagner l’INDH, allaient passer à l’action lors de ce même mois de mai. C’est le cas également des 5.000 cadres ayant reçu une formation spécifique pour être mis à la disposition des comités locaux de l’Initiative. Pour le Premier ministre, cela s’ajoute aux divers mécanismes d’exécution, de suivi et de contrôle prévus initialement pour ne laisser rien au hasard pour l’aboutissement de ce grand chantier. Pour compléter ces efforts, indique Chakib Benmoussa dans sa réponse aux députés PJD, un réseau informatique sera installé pour couvrir tout le territoire national, cerner tous les aspects financiers et techniques de l’INDH et faciliter le travail de suivi voulu par le Souverain. Des mesures seront également prises pour la création d’un observatoire de l’Initiative, promet M. Benmoussa qui annonce une autre imminente réalisation: la mise en place d’un site Internet consacré à l’INDH le 18 mai 2006, date du premier anniversaire du lancement de cette dernière. "Le suivi et la supervision personnelle de Sa Majesté le Roi, durant toutes les phases de l’éxécution de l’INDH, sont la plus grande garantie et la meilleure motivation de tous les intervenants", conclut le ministre de l’Intérieur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *