Cas d’école : Tarik Ibn Ziad, 28 ans au service des élèves de Laâyoune

Cas d’école : Tarik Ibn Ziad, 28 ans au service des élèves de Laâyoune

Le lycée collégial Tarik Ibn Ziad, situé dans l’un des quartiers les plus populaires de Laâyoune (Marché des dromadaires), a ouvert ses portes le 2 septembre  1983. Depuis cette date, une dizaine d’élèves de cet établissement ont pu contribuer dans le développement des provinces du Sud du Royaume. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux sont désormais des directeurs des délégations régionales de différents ministères. Ce collège, qui s’étend sur une superficie de 20.336 mètres carrés, est fréquenté par 956 élèves dont 442 filles. Ces élèves sont répartis entre trois niveaux : 271 pour la première année du collège, 265 pour la deuxième et 420 pour la troisième. Cet établissement  dispose de 23 salles, ainsi que 8 salles réservées aux services administratifs. Le corps pédagogique, quant à lui, est constitué de 45 enseignants, alors que le staff administratif est composé de 8 personnes. Annuellement, les élèves de ce collège enregistrent un taux de réussite respectable oscillant entre 96% pour les deux premières années et 48% pour la troisième année. Par ailleurs, le collège assure de bonnes conditions pour le déroulement des études. Chose qui fait de lui  l’un des établissements scolaires jouissant d’une bonne réputation au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra. Pour leur part, les élèves issus de différents horizons animent inlassablement la  vie parascolaire au sein de cet établissement. Ainsi, celui-ci compte plusieurs clubs qui offrent  aux élèves un espace pour sceller leur talent et  montrer leur savoir -faire dans tel ou tel domaine. Le rôle joué par l’association des parents et tuteurs d’élèves est indéniable dans ce sens.  Parmi les clubs les plus actifs au sein de ce collège, il y a lieu de citer celui de l’environnement. Il suffit d’une petite visite au sein de cet établissement pour se rendre compte des efforts immenses déployés par ce club pour créer des espaces verts. Les staffs enseignant et administratif n’hésitent pas, aujourd’hui, à afficher leur fierté à cet égard. La culture et les arts se sont également vus consacrer un club dont les responsables veillent à assurer les conditions propices pour une bonne participation de leurs élèves dans les différentes compétitions culturelles régionales et nationales. Des occasions qui ont permis, à plusieurs reprises, aux élèves de cet établissement scolaire de briller et révéler leurs talents  notamment au théâtre et aux arts plastiques. Un club dédié à la citoyenneté est également actif au sein de collège. Le but étant de former les élèves pour devenir de bons citoyens capables de vivre et contribuer de différentes manières au développement de la société marocaine, ainsi que de les  sensibiliser aux valeurs requises pour la vie commune. Pour ce qui est du sport, la direction du collège Tarik Ibn Ziad met tous les moyens nécessaires à la disposition des élèves pour une bonne participation dans les compétions sportives locales et régionales. Le football et l’athlétisme demeurent les disciplines sportives les plus pratiquées au sein de cet établissement. Selon Abdelhafid Laaroussi, directeur du collège, les cours se déroulent en parfaite harmonie entre élèves, corps administratif et enseignants. Ce directeur explique que ces derniers assurent actuellement, même les dimanches, des heures supplémentaires au profit des élèves notamment ceux de la troisième année de l’enseignement collégial pour rattraper le retard dû en grande partie à la multiplication des jours de grève et aux événements ayant secoué la ville de Laâyoune. M. Laaroussi ajoute que certains  hommes d’affaires de Laâyoune qui ont déjà poursuivi leurs études au sein de ce collège n’hésitent pas à financer généreusement, tout au long de l’année scolaire, des heures supplémentaires au profit des élèves nécessiteux de ce collège.

Initier son enfant au golf
Si certains parents nourrissent une passion pour le golf, ils peuvent bien la transmettre à leurs enfants. Le jeu consiste à envoyer, en un minimum de coups, une balle, à l’aide de bâtons appelés clubs, dans les dix-huit trous successifs d’un terrain coupé d’obstacles. Cette technique permet de mieux développer la concentration chez l’enfant étant donné qu’il cible un trou que la balle doit atteindre. Pour réussir cette démarche, le joueur doit se tenir dans une bonne position,  bien placer la balle et bien tenir le bâton. Ce qui fait le charme du jeu, c’est la distance qui sépare le joueur du trou. Celui-ci serait ainsi déterminé à atteindre ce trou quelle que soit la longueur de cette distance. Pour pratiquer ce sport, le joueur n’a pas besoin de vêtements spécifiques, il suffit d’avoir, entre autres, des bâtons, des tees et des balles. Outre le divertissement qu’il procure, le golf permet d’établir un bon contact avec la nature étant donné qu’il se pratique constamment dans des espaces verts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *