Centre socio-éducatif: Création d’activités génératrices de revenus

Centre socio-éducatif: Création d’activités génératrices de revenus

La fondation Smart, association à but non lucratif portant les actions de Responsabilité sociétale et environnementale de la Société marocaine des tabacs, et la Fondation Zakoura Éducation, ont créé, il y a deux ans, un centre socio-éducatif dans la commune d’Aïn Harrouda de la région du Grand Casablanca, en faveur de populations défavorisées.

Plusieurs activités y ont été déployées dont, notamment, des activités d’alphabétisation, de formation professionnelle, des cours d’informatique, un accompagnement pour la création d’Activités génératrices de revenus (AGR) ainsi qu’une cellule d’écoute et d’accompagnement social. «L’objectif de ce centre est de favoriser le développement humain et répondre aux besoins de la population de la commune d’Ain Harrouda ainsi qu’ encourager la réinsertion sociale et professionnelle de personnes en situation précaire», a expliqué dans ce sens Ghasan Khaber, directeur  Corporate Affairs de la SMT. Il faut dire que ce centre offre aussi bien des activités de longue durée avec des groupes de bénéficiaires stables que des activités ponctuelles ouvertes à tous les membres de la communauté.

Alliant une approche éducative non conventionnelle à une approche sociologique novatrice, le centre permet également aux bénéficiaires les plus méritants de mettre leur apprentissage à profit dans le cadre d’activités génératrices de revenus permettant de les doter de clés solides pour leur avenir. C’est le cas de Nadia âgée de 32 ans, qui est en train de suivre une formation en cuisine. «Cela fait trois mois que je suis dans de ce centre. J’ai appris beaucoup de choses et je voudrais réaliser mon propre projet à la fin de la formation», assure-t-elle. Ainsi, et parmi les bénéficiaires de ce centre,  45 participants ont été choisis pour bénéficier des activités génératrices de revenus. Ils ont en effet été sélectionnés pour la pertinence et la solidité du projet professionnel qu’ils ont présenté et qu’ils aimeraient voir se concrétiser.

«Depuis sa création, le centre a pu former une soixantaine de bénéficiaires de formations en plomberie et électricité. Vingt-deux personnes ont bénéficié des motos et des boîtes à outils alors que les autres ont intégré des entreprises ou ont rejoint l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail », précise Nadia Boualem, responsable de ce centre. Constituée en janvier 2015, la Fondation Smart est une association à but non lucratif qui a pour mission de porter les actions de Responsabilité sociétale et environnementale de la Société marocaine des tabacs (SMT). Elle a pour mission de co-animer, en partenariat avec des acteurs de référence de la société civile, des projets qui s’inscrivent dans une logique solidaire de développement humain et sociétal, notamment dans les domaines de l’éducation, de l’employabilité et de l’insertion sociale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *