Citoyenneté féminine maghrébine

A l’issue des travaux du séminaire, organisé les 16 et 17 mars à Tunis sur le thème «Citoyenneté et capacités de développement des femmes» par l’Association italienne pour le développement économique et social et la valorisation culturelle de la région euro- méditerranéenne (IMED) et l’Association des femmes tunisiennes pour la recherche et le développement (AFTURD), en collaboration avec leurs partenaires d’Algérie et du Maroc, les femmes maghrébines ont dénoncé vigoureusement la politique d’implantation d’Israël et exprimé leur total soutien au combat des Palestiniens pour l’instauration d’un Etat indépendant et souverain.
Les participants ont adopté des recommandations et des propositions sur la base des travaux des différents ateliers traitant de plusieurs thèmes relatifs notamment aux méthodologies de communication (accueil, écoute et sensibilisation), aux outils d’information et au programme de formation.
Ils ont souligné la nécessité d’une stratégie de communication performante et d’un discours égalitaire jouant un rôle catalyseur dans la défense et la consolidation des droits de la femme et l’égalité des chances.
Ils ont recommandé la valorisation de la formation participative et la multiplication des outils de communication dont la mise en place d’un site web facilitant la communication entre les espaces maghrébins et favorisant l’accès aux informations concernant la femme et sa condition.
Le séminaire a examiné, en outre, l’état d’avancement du projet euro- méditerranéen « actions positives pour les droits de citoyenneté et l’égalité des chances au Maghreb », subventionné par la Commission européenne dans le cadre de l’initiative européenne pour la démocratie «MEDA». Parmi les objectifs du projet, la création de trois espaces féminins respectivement à Alger, Tanger et à Tunis.
Il est à signaler qu’un cycle de formation aura lieu à Tanger en juillet prochain au profit des jeunes des trois pays du Maghreb.
Le réseau marocain Espace de citoyenneté, créé en juillet 2001, est composé des associations féminines et de développement : Union de l’action féminine (UAF), AMNA pour la défense des femmes victimes de violence, CHFAE pour le développement et la lutte contre l’analphabétisme, espace Al-Boughaz (réseau associatif de développement social et démocratique), Forum des jeunes filles du Maroc (FJFM) et des syndicats UMT, CDT et UGTM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *