Citroën : La plus large vision du monospace compact

Citroën : La plus large vision du monospace compact

Face au succès du Scénic de Renault, Citroën a été le premier constructeur européen à réagir. Nous sommes en décembre 1999, le 25 plus exactement, quand les premières unités du Xsara Picasso commencent à être livrées aux clients. Un joli cadeau de Noël pour de nombreuses familles françaises qui découvrent la joie de rouler en monospace compact, le premier de la marque aux chevrons. Sans du tout copier le Scénic, le Xsara Picasso fait preuve d’originalité, de modularité et de praticité à sa façon. Il arbore un profil ovoïde, bat des records d’habitabilité et apporte quelques gadgets utiles, tel que le Modubox, une sorte de caddie repliable dans le coffre.
Toujours en décembre, mais sept ans plus tard, le constructeur de la C4 revient à la charge en annonçant et lançant une offre, double, dans ce segment. Il s’agit des C4 Picasso et Grand C4 Picasso, qui cohabiteront avec un Xsara Picasso, restylé et appelé à poursuivre sa carrière jusqu’à l’horizon 2010. Là encore, il s’agit d’une offre principalement axée et déclinée pour répondre aux attentes de la clientèle.
Mais avec ces deux nouveaux modèles, c’est carrément l’ambition de devenir le maître du monospace compact qui est affichée par Citroën. Pour cela, la marque s’est bien donné les moyens.
Il y a d’abord le design. Un style totalement nouveau et bien plus «sophistiqué» que celui du Xsara Picasso ou du C8. L’allusion est ici faite, non seulement aux atours de ces deux véhicules, mais aussi et surtout à leur pare-brise grand-angle. Ce dernier, remontant au-dessus de la tête des passagers avant, participe avec les grandes vitres latérales, à la luminosité intérieure du C4 Picasso (5 et 7 places), qui a été baptisé «Visiospace» par Citroën. A lui seul, cet élément a enchanté les acheteurs et constitué un leitmotiv commercial. D’ailleurs, les ventes n’ont pas tardé à décoller, permettant ainsi à Citroën de devenir le numéro 1 du monospace, dans l’Hexagone comme sur l’ensemble des marchés du Vieux Continent.  C’est ce qu’on pouvait lire sur un communiqué du constructeur, datant du premier octobre 2008 et précisant que «Depuis leur lancement, fin 2006 pour Grand C4 Picasso et au printemps 2007 pour C4 Picasso, ce sont plus de 350.000 visiospaces qui ont déjà été commercialisés. Ces deux modèles permettent à Citroën d’occuper la place de leader des monospaces compacts en France comme en Europe».
Au Maroc, Sopriam, l’importateur de Citroën n’est pas en reste. Depuis mai 2007, date de l’introduction du C4 Picasso au Maroc, il en a vendu 362 unités et 196 autres dans sa version à 7 places (Grand C4 Picasso). Ces deux volumes cumulés permettent ainsi à la marque aux chevrons de figurer parmi les trois premières de ce segment au Maroc. Enfin, pour prouver qu’il est le constructeur automobile disposant de la plus large gamme de monospaces (qui compte aussi le grand C8), Citroën a élargi son offre vers le bas puisqu’il est en passe de lancer le C3 Picasso (lire encadré). Une autre façon de voir et de vivre le monospace.



Citroën  C3 Picasso : Taillé pour la ville

Cubique comme aurait pu l’imaginer le maître Pablo de son vivant, le C3 Picasso arrive avec du neuf dans la gamme Citroën. D’abord, un look et un profil inédits, avec un encombrement extérieur assez réduit (4,08 mètres de long, pour 1,62 m de haut). Ensuite, un intérieur annoncé comme moderne et très spacieux pour faire voyager confortablement cinq adultes et leurs bagages. Ces derniers logeront ainsi dans un coffre pouvant cuber jusqu’à 500 litres tout en conservant 5 places !
Bref, le C3 Picasso a tous les ingrédients pour s’imposer dans son sous-segment et réussir sa mission. Objectif : séduire les familles à revenu moyen et marcher sur les plates-bandes des Renault Grand Modus, Peugeot 1007 et autre Nissan Note. Au Maroc, Sopriam devrait l’intégrer au catalogue de Citroën durant le deuxième trimestre 2009. Un joli succès commercial en perspective.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *