Classes préparatoires : Près de 59.000 demandes pour l’année 2018-2019

Classes préparatoires : Près de 59.000 demandes  pour l’année 2018-2019

La liste principale des candidats admis sera affichée le 29 juin

Une période de rattrapage est prévue pour les candidats qui n’ont pas pu se présenter lors des dates fixées, selon la disponibilité des sièges vacants et par ordre de mérite.

Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) au Maroc accueillent chaque année des milliers de bacheliers. Du 8 au 24 mai, 58.948 candidatures ont été enregistrées via   le portail « cpge.ac.ma » pour accéder aux établissements publics des classes préparatoires aux grandes écoles. A noter que les demandes ont enregistré une hausse de 9,2% par rapport à l’année précédente.  Parmi les candidats, le ministère de l’éducation nationale précise que 59,8% sont des filles et 40,2% des garçons. La liste principale des candidats admis sera affichée le 29 juin 2018, annonce le ministère de l’éducation nationale  dans un communiqué.

Les inscriptions des candidats admis se dérouleront du 2 au 17 juillet 2017. Par ailleurs, une liste d’attente sera publiée le 23 juillet 2018. Toutes les listes sont disponibles à l’Académie régionale de l’éducation et de la formation, à la délégation provinciale du ministère de l’éducation nationale dont relève l’établissement scolaire d’origine du candidat et aux centres des classes préparatoires proposant la filière objet de la candidature. Les listes peuvent, aussi, être consultées sur le portail e-CPGE.

Le ministère précise qu’une période de rattrapage est prévue pour les candidats qui n’ont pas pu se présenter lors des dates fixées, selon la disponibilité des sièges vacants et par ordre de mérite. Il n’est pas inutile de rappeler que le ministère avait précisé que le dépôt en ligne des candidatures devait s’effectuer avant le jeudi 24 mai 2018 à minuit. Sont admis, après sélection, aux premières années des classes les candidats ayant suivi leurs études à la deuxième année du baccalauréat 2017-2018 et ceux ayant obtenu le baccalauréat ou équivalent au titre de l’année 2018. Les candidats, qui ne doivent pas dépasser l’âge de 21 ans au 31 décembre prochain, sont appelés à déposer les demandes au sein de leurs établissements. Rappelons que le ministère de l’éducation nationale avait  reçu 53.992 candidatures pour l’année scolaire 2017-2018, dont 58,6% de filles et 41,4% de garçons. 

Les CPGE au Maroc sont réparties en 2 principaux pôles, à savoir le pôle scientifique et technologique et  le pôle économique et commercial. Les classes préparatoires ont pour objectif de  former les élèves dans les matières de base qui leur permettront  de s’intégrer facilement dans les écoles d’ingénieurs ou écoles de commerce, au Maroc comme en France.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *