Confrontation à Salé entre les éléments de la cellule R’ha un Belge de nationalité marocaine

Parmi les mis en cause, figurent deux Marocains ex-détenus de la base américaine de Guantanamo.

Les prévenus, dont un seul est en état de liberté provisoire, font partie d’une cellule démantelée par la police à l’étape de constitution qui était en connexion avec des organisations terroristes extérieures qui assuraient son financement.

Le procureur général près la cour d’appel de Rabat avait indiqué dans un communiqué parvenu à la MAP que l’objectif de la constitution de cette éventuelle cellule était d’enrôler des jeunes marocains pour les envoyer suivre des entraînements paramilitaires à l’étranger avant de les rapatrier par la suite afin de commettre des actes de sabotage au Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *