Contrôle sanitaire : Saisie de 478 tonnes de produits avariés au mois de mars

Contrôle sanitaire : Saisie de 478 tonnes de produits avariés au mois de mars

En l’espace d’un mois, les brigades de l’ONSSA ont contrôlé près de 1.750.000 tonnes de produits, celles-ci étant réparties entre le marché local, les importations et les exportations.

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) vient de dresser le bilan des opérations de contrôle sanitaire des produits alimentaires durant le mois de mars 2017. En l’espace d’un mois, les brigades de l’ONSSA ont contrôlé près de 1.750.000 tonnes de produits, celles-ci étant réparties entre le marché local, les importations et les exportations. Sur le marché local, les inspecteurs de l’Office ont procédé au contrôle de 95.300 tonnes de produits.  Ces investigations ont abouti à la saisie et à la destruction de 478 tonnes de produits impropres à la consommation dont 320 tonnes de viandes rouges et blanches, 152 tonnes de produits de la pêche, 2 tonnes de lait et dérivés et 4 tonnes de divers produits alimentaires. Les inspecteurs ont ainsi réalisé 5.546 visites de contrôle sur le terrain dont 1.110 en commissions mixtes provinciales et préfectorales. L’Office signale que 275 dossiers ont été transmis au parquet pour jugement.

Au niveau des importations, 1.300.000 tonnes de produits alimentaires ont été contrôlées. Ces opérations ont permis le refoulement de 9.424 tonnes de produits pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur. A l’issue de ces contrôles, 4.653 certificats d’admission ont été délivrés. Pour ce qui est des exportations, 348.850 tonnes de produits ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 9.926 certificats sanitaires et phytosanitaires.  Dans le cadre de son programme préventif et conformément aux dispositions de la loi 28.07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, les services de l’ONSSA ont délivré 72 agréments et autorisations sanitaires, ce qui porte à 5.146 le nombre total d’établissements agréés et autorisés à ce jour. En outre, 1.150 visites sanitaires de suivi ont été réalisées pour vérifier le respect et le maintien des exigences sanitaires dans les établissements déjà agréés par l’Office. Lors des opérations de certification ou d’enquêtes sanitaires, 350 visites d’inspection ont été menées.  Par ailleurs, 29 certificats d’agréments ATP ont été délivrés pour le transport international et 797 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des produits périssables. Il a été procédé à la suspension des agréments sanitaires de 6 établissements et au retrait d’agrément de 2 établissements pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *