Courrier des lecteurs : 8ème Festival National du Film

Par contre, les journaux parlaient de potins, de jeunes acteurs, de réalisateurs venus d’ailleurs, mais pas un mot sur Hakim Noury ou sur son film. Trouvez-vous cela normal ? Ou bien est-ce une volonté délibérée d’ignorer les cinéastes qui ont modestement fait le cinéma marocain? Autant de questions qui demeurent sans réponse, mais cela n’a pour moi aucune importance, parce que l’accueil et le respect du public sont pour moi le principal stimulant pour continuer à faire des films, même si on nous ignore dans la presse.
Cordialement

Hakim Noury, cinéaste (Casablanca)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *