Courrier-des-lecteurs : Construction illicite

Je m’adresse à votre rédaction par le biais de cet email afin de dénoncer les responsables de la province de Settat sur un fait qui remonte à l’an 2000, l’année où j’ai déposé une plainte contre le neveu d’un vice-président de la commune rurale de Sidi Rahal, chez qui nous avons acheté un terrain dont les limites ont été notifiées par acte et même titrées. Si on lit bien l’acte, la face nord de ce terrain est mitoyenne avec un titre des eaux et forêts selon l’attestation délivrée par les autorités compétentes. Or ce monsieur n’a pas trouvé mieux que de construire une maison, par ailleurs, celle-ci me gâche la vie , étant donné que j’ai des projets à concrétiser sur mon terrain. Je suis un RME diplômé (ingénierie électronique),je souhaite vivement la publication de cet email, puisqu’aucun courrier de la préfecture ne m’est parvenu, malgré mes allers et retours à celle-ci, c’est vrai que beaucoup de promesses ont été faites pour la destruction de cette maison qui de surcroît est construite sans autorisation. Un simulacre de destruction avait bien débuté, mais arrêté pour d’autres raisons que je n’ose dévoiler. Mon pays me propose d’investir, mais beaucoup de chemin reste à faire afin de donner le droit aux RME, car sur un mois nous ne pouvons pas tout concrétiser, dès lors les responsables le savent et nos cris et nos plaintes restent dans les tiroirs . Ainsi va la vie d’un RME au Maroc. Bien sur j’ai confiance dans mon pays pour qui mes aïeux ont donné leur sang et l’on bâtit comme l’a fait mon père, 43 ans d’administration 1er inspecteur des postes au Maroc échelle 11, décoré par feu S.M Hassan II.
Je souhaite prendre juste mon droit, car mon pays est de droit et à travers cet email cela va réveiller certains responsables.
Je vous remercie et je vous adresse mes félicitations pour votre journal fait avec beaucoup de professionnalisme.
Toutes mes amitiés de lecteur.

• A.N.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *