Courrier des lecteurs : Du bien du benjoin

Bravo pour le benjoin. Quoique le benjoin qui libère un parfum agréable ne peut être associé à Lmrabet, le rat bête du caniveau. Ce n’est pas gentil pour le benjoin.
Par contre au sujet de la réversibilité du bonhomme vous avez parfaitement raison. Lmrabet atteint des sommets prodigieux dans la réversibilité illustrée par les étapes suivantes:
1/Dans la page 10 de son dernier numéro, Lmrabet le religieux, imprégné des valeurs de l’Islam, met un turban sur son crâne dégarni et un chapelet entre les doigts pour mobiliser « le mois sacré du ramadan » et la notion de « Hchouma » pour vous reprocher vos « phrases » de la chronique satirique sur le benjoin.
2/Il oublie complètement que dans la page 9 du même numéro, il est « laic » sinon « athée » en étalant sa compassion pour ceux qui ne jeûnent pas et sont victimes des « complications ». Il se livre,sur le mode indirect, à une attaque en règle contre la Ramadan en donnant un mode d’emploi lamentable,pour le contourner et notamment en se faisant acheter des bouteilles par des amis étrangers (des meilleures et j’en passe).
3/ Dans la page 11, Lmrabet s’emmêle les pinceaux entre le « cannabis » et la « foi » et fait cohabiter côte à côte dans la même page une caricature du genre indigeste sur le « hachich » transformé en sport de combat (« Hai-Chich »)avec des élucubrations spéculatives sur le calendrier lunaire musulman dans le but sournois de constater l’archaïsme de l’Islam.
Effectivement Lmrabet est réversible et chaque numéro est un véritable florilège de cette réversibilité. Quant à sa photo-montage du maître chien Himma avec vous en « chien » (où est l’humanité dans tout cela? c’est peut- être le fantasme de celui qui porte l’empreinte du « rat » dans son nom) , on imagine une belle caricature représentant un flic espagnol avec des lunettes fumées et un chapeau usé tenant en laisse, non pas un molosse solide aux dents acérées mais un toutou maigrichon -voire un rat- tenant entre ses minuscules dents un numéro de « Demain ».
Quant à la photo de couverture avec Issou « démultiplié », on sent que Lmrabet s’appuie sur les tripatouillages des photos par le scanner dans le but de transformer des vessies en lanternes.
A l’occasion, nous annonçons aujourdhui la création des comités d' »ingénieurs libres », de « médecins libres », de « pharmaciens libres », d' »administrateurs adjoints libres » et pourquoi tant qu’on y est de « caissières de super marchés libres », d’épiciers libres » ou d' »adjoints techniques libres »…c’est tellement facile. Salutations militantes.

• Moulay Ahmed El Alami
Casablanca

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *