Courrier des lecteurs : Vol de couvercles à Kénitra

En effet, partout dans les artères de la ville à cause de ces mystérieuses disparitions, des bouches béantes constituent un danger pour les passants et en particulier les malvoyants. Imaginez-vous un vieil homme se rendant à la mosquée pour faire la prière d’Essobh qui tombe dans l’une de ces bouches avec toutes les conséquences fâcheuses que cela pourrait engendrer. Qui en assumera la responsabilité? Qui veillera sur lui? Personne. Si ce n’est les siens qui seront à ses côtés pour panser ses plaies. Au nom de Dieu. Je lance un fervent appel aux voleurs et aux receleurs de s’abstenir de leur lâche besogne. Et chercher d’autres moyens pour gagner leur vie dignement. Par la même occasion, il est également utile de signaler aux responsables locaux le vide flagrant en matière de signalisation routière dans plusieurs quartiers (tels que panneaux de stop, feux rouges, passages pour les piétons) une mise en place de ces moyens est de nature à diminuer le nombre d’accidents qui ne cesse d’augmenter, et qui coûtent beaucoup d’argent pour le Trésor public.

H.L.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *