Culture citoyenne à Derb Soltane

Encore une. L’Association «Avenir de la jeunesse de Derb Soltane el Fida» vient de naître en réponse à l’appel de « Maillage » de France et dans le but d’insuffler un souffle de vie culturelle, sociale, civique, sportive dans les quartiers populaires. Beaucoup de jeunes adhèrent automatiquement au volontariat pour participer à des actions en faveur de leurs quartiers.
Malgré leur situation précaire et un niveau de vie relativement faible, ces jeunes s’immobilisent sans attendre une quelconque rémunération. Leur seul souhait est que ce genre d’activité soit sérieux et durable. Ils s’engagent de facto, avec les maigres moyens mis à leur disposition de la part des autorités locales et certaines communes, à relever le défi et prouver qu’ils sont conscients de leur rôle de citoyens.
Durant le mois de juin 2002, plusieurs activités sont en train d’avoir lieu. Déjà une course a eu lieu, dimanche dernier à Hay Mohammadi sous la houlette de « Initiative urbaine ». La première course sur route des quartiers populaires. Une semaine après, et à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, l’association «Avenir de la jeunesse Derb Soltane el Fida», fraîchement constituée, passe immédiatement à l’action, et organise une opération « Quartiers propres ».
En présence de quelques membres de Maillage de France et son président Ahmed Ghayet, le gouverneur de Derb Soltane el Fida, l’actrice vétéran Naima El Macherqui et l’ex-championne d’athlétisme Fatima Aouam, le quartier Sidi-Maârouf, à côté de la Koréa s’est réveillé tôt ce matin. Armés de balais, brouettes, mais surtout de bonne volonté, les jeunes de l’association « Avenir de la jeunesse Derb Soltane el Fida », se sont attaqués de bonne heure à leurs ruelles et trottoirs encombrés de poussière et de bouts de papier et autres parasites. Il veulent rendre propreté et dignité à leur quartier et à leur mode de vie, tout en donnant l’exemple aux jeunes d’autres quartiers. Ce qui est nouveau dans ce genre d’action est la naissance de «Maillage» Maroc dont la toile est en train de se tisser.
Des membres de l’association «Initiative urbaine» de Hay Mohammadi étaient présents, ce dimanche à Sidi Maârouf. Il faut dire que les nouvelles générations impliquées dans ces activités sont très conscientes de ce qui les attend et savent parfaitement faire la différence entre l’instauration de la culture citoyenne et les campagnes occasionnelles dont se servaient les élus dans le passé. Le secrétaire général de «Avenir de la jeunesse de Derb Soltane el Fida», Abderrahim Haddach, l’exprime clairement en disant : «En fait, il ne s’agit pas d’une campagne. Nous savons tous que ce genre d’activité doit se transformer en un devoir quotidien de citoyenneté. Si cette action est initiée aujourd’hui par un ensemble d’acteurs officiels, à l’avenir nous tenons à ce qu’elle fera partie du quotidien de la population».
Le gouverneur de Derb soltane El Fida , Abdelaziz Daddas, figurait parmi les premiers arrivants sur place. Il s’est dit très touché par ce genre de mobilisation que les autorités locales s’engagent à soutenir. Il a même promis que cette activité se répétera souvent dans tout le territoire de la préfecture. Par ailleurs il convient de rappeler que dans quelques jours seulement, « Initiative urbaine » organisera une fête de la musique où seront présents des artistes marocains locaux ainsi que d’autres venus spécialement de France.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *