Danemark : un Égyptien condamné à neuf ans de prison pour inceste

Danemark : un Égyptien condamné à neuf ans de prison pour inceste

Un immigré égyptien de 60 ans a été condamné mardi à neuf ans de prison par un tribunal danois pour un grand nombre d’abus sexuels et de violences envers trois de ses filles, a-t-on appris de source judiciaire. Il sera expulsé du Danemark à l’expiration de sa peine, a décidé le juge du tribunal de Soenderborg (sud-ouest) lors de la lecture du verdict après que des jurés eurent reconnu l’homme, un père de onze enfants, coupable de centaines de relations sexuelles incestueuses avec ses filles dans le foyer familial entre 2002 et 2009 selon l’acte d’accusation. Le condamné devrait payer en outre des dédommagements pour préjudices subis de 100.000 couronnes (13.440 euros) à chacune de ses filles mineures. Le condamné, de confession musulmane, vivait dans une propriété à la campagne près de Soenderborg avec ses deux femmes : une Danoise, son épouse officielle, et une Allemande avec laquelle il était marié religieusement. Il avait sept enfants de la première et quatre de la seconde. Ses deux femmes ont déclaré, lors du procès, que le patriarche dirigeait avec poigne le foyer familial. Mais elles ne s’étaient pas doutées que cet homme tyrannique avait abusé aussi de ses enfants. L’une d’entre elles s’était étonnée toutefois qu’une des filles passait beaucoup de temps dans la chambre de son père à son retour de l’école. L’affaire a éclaté en août 2009 lorsqu’une des victimes avait confié à une camarade de classe les abus paternels. Cette dernière avait, sur les conseils de sa maîtresse, porté plainte à la police conduisant à l’arrestation le 3 septembre du père, emprisonné depuis. Son avocat, Carsten Hoejer, a qualifié, devant la presse, ce jugement de «très sévère, presque historique dans les annales judiciaires», notant que «la peine normale dans ce type d’affaire d’inceste est de 2 à 4 ans». Le père de famille, dont l’identité n’a pas été révélée par égard à ses victimes, a toujours nié les faits, plaidant son innocence. Il a fait appel du verdict auprès de la Cour d’appel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *