Dédès du Cadi et érudit Abderrahmane Mansouri

Le défunt est né à B’zou (province d’Azilal), où il a entamé ses premières études avant de rejoindre en 1928 l’université Ibn Youssef de Marrakech au sein de laquelle il a poursuivi ses études d’enseignement originel. La vie de feu Abderrahmane Mansouri a fait l’objet d’une étude anthropologique du célèbre chercheur américain, Dale F. Eickelman intitulée « La connaissance et le pouvoir au Maroc, image de la vie d’un intellectuel de la campagne au XX-ème siècle » dont la traduction a été assurée par le chercheur Mohamed Afif.
Elle a été publiée en 2000 aux éditions « Tarek Ibn Ziyad des études ». Eikelman a mis en relief tout particulièrement la grande ouverture d’esprit dont faisait prématurément preuve le Cadi Abderrahmane Mansouri en dépit de sa formation traditionnelle et des conditions sociales prévalant alors en milieu rural marocain. Le chercheur américain a mis également en lumière la passion du défunt pour les sciences de la Chariaâ, le Fiqh, la jurisprudence, la rédaction des mémoires et la collecte de documents, ainsi que l’intérêt qu’il vouait à l’histoire de la Zaouiya Charkaouiya et à la généalogie.
Le foyer du défunt était le point de convergence de grands chioukh et d’ouléma de l’époque. Le défunt appartenait à une famille réputée dans la région de Marrakech pour sa dévotion, sa piété et son érudition. Son père était, en effet, l’Imam de la grande mosquée de B’zou et s’est occupé du plan de justice avant que les Français n’introduisent des réformes dans le système judiciaire au début des années 20. L’ouvrage d’Eickelman relevait également que feu Abderrahmane Mansouri était une personnalité de poids parmi les chioukh et dont l’érudition était reconnue par nombre d’ouléma à l’image de Mokhtar Soussi, Mohamed Ben Omar Serghini et Moulay Ahmed Alami.
Le défunt a été en outre disciple de Chiekh Aou Chouaïb Doukkali. Les funérailles de feu Abderrahmane Mansouri ont eu lieu mercredi à Boujaâd après la prière d’Al Asr.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *