Délivrance de visa: Le Maroc parmi les pays les plus fermés aux ressortissants africains

Délivrance de visa: Le Maroc parmi les pays les plus fermés aux ressortissants africains

En matière de délivrance de visa, le Maroc fait partie des pays les plus fermés aux ressortissants africains selon le classement 2016 de la Banque africaine de développement (BAD).

Ce premier indice d’ouverture sur les visas en Afrique montre à quel point l’Afrique demeure largement fermée aux voyageurs africains. Avec un score de 0,167, le Royaume est classé à la 41ème place.

Le Maroc exige de 83% des pays africains un visa avant l’arrivée sur son sol. Seulement 17% des pays africains peuvent accéder au territoire marocain sans visa. Le rapport révèle que le Royaume ne permet à aucun ressortissant africain d’obtenir un visa une fois arrivé sur son sol. Dans le classement, le Maroc devance l’Algérie (42e) et la Libye (51e). En revanche, la Mauritanie (7e) et la Tunisie (36e) sont mieux classés.

Ce document montre à quel point l’Afrique demeure largement fermée aux voyageurs africains. On apprend qu’en moyenne, les Africains ont besoin d’un visa pour se rendre dans 55% des autres pays africains, peuvent obtenir un visa à leur arrivée dans seulement 25% des autres pays et n’ont pas besoin de visa pour se rendre dans à peine 20% des autres pays du continent. Selon le rapport, les pays les plus ouverts aux ressortissants africains sont les Seychelles, suivis du Mali, de l’Ouganda, du Cap-Vert et du Togo.

Les Seychelles n’exigent aucun visa pour la totalité des pays de l’Afrique. Il est suivi du Mali qui ne demande pas de visa à 37% des pays africains et accorde le visa à l’entrée aux ressortissants de 63% des pays africains.

Des comparaisons globales de cette étude montrent que les Américains du Nord voyagent plus facilement en Afrique que des Africains eux-mêmes. «La libre circulation des personnes n’est pas une réalité à travers l’Afrique», conclut la BAD.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *