Des cas de fièvre aphteuse détectés à Sidi Bennour: L’ONSSA renforce son dispositif sanitaire

Des cas de fièvre aphteuse détectés à Sidi Bennour: L’ONSSA renforce son dispositif sanitaire

Malgré la détection de la maladie sur le territoire, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) se veut rassurant. Pour limiter la propagation de la fièvre aphteuse, plusieurs mesures ont été prises.

L’exploitation touchée par le virus a été mise sous surveillance et il a été décidé d’interdire l’entrée ou la sortie des animaux sensibles à la maladie ainsi que leurs produits (lait, viandes,…). Il a aussi été procédé à l’abattage et la destruction sur place des animaux infectés, l’obligation pour les personnes entrant et sortant du foyer de la fièvre aphteuse, des bâtiments et des locaux hébergeant des animaux sensibles, d’observer les mesures de biosécurité. 

Parmi les autres mesures figurent le nettoyage et  la désinfection de l’exploitation ainsi que  la vaccination des bovins au tour du foyer. Notons qu’une enquête  épidémiologique a été lancée au niveau de la zone. Un comité de vigilance suit de près l’évolution de la situation sanitaire de cette maladie. L’ONSSA tient à signaler que tous les acteurs de terrain ont été informés et sensibilisés pour assurer une surveillance rapprochée de l’état sanitaire du cheptel national. Une campagne de vaccination de rappel est prévue début novembre 2015.

Pour rappel, le Maroc a connu   plusieurs épidémies de fièvre aphteuse, notamment en 1977, 1983, 1991 et 1999. Celles-ci ont été éradiquées  grâce aux mesures de lutte mises en place par les services vétérinaires nationaux. Depuis son apparition en Tunisie, le 29 avril 2014, et en Algérie, le 27 juillet 2014, le Maroc a adopté une stratégie de lutte basée sur une série de mesures préventives, dont la vaccination du cheptel bovin. Deux campagnes nationales de vaccination ont été réalisées en 2014 et 2015 et ont permis de vacciner environ 2,7 millions de têtes bovines.

La fièvre aphteuse est une maladie contagieuse, non transmissible à l’homme, causée par un virus. Elle touche tous les mammifères bi-ongulés (bovins, ovins, caprins) et se caractérise par l’apparition d’aphtes et d’érosions sur les muqueuses buccales, nasales et mammaires et sur les onglons. Ces lésions entraînent une salivation intense et filante (signe caractéristique de la maladie), des troubles de la mastication, des boiteries et des chutes de production laitière.

Souvent bénigne chez les animaux adultes, l’évolution de la maladie peut être mortelle chez les plus jeunes. Les animaux guéris constituent un réservoir de cette maladie en devenant porteurs sains du virus. A noter que la fièvre aphteuse est sans danger pour l’Homme. Les spécialistes estiment que le risque de contamination par la consommation de viande infectée est considéré comme nul.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *