Des noces grandioses pour treize couples de Derb Soltane

Des noces grandioses pour treize couples de Derb Soltane

Durant trois jours, les habitants de Derb Soltane ont fêté dans la joie le Festival Zawaj. Des  moments de pur bonheur qu’ils ne sont pas prêts à oublier.  Le bal des festivités s’est ouvert jeudi 3 juin à «Garage Allal» où un village Zawaj a été aménagé spécialement pour l’événement. Plusieurs tentes ont été dressées en place pour exposer différents produits destinés à la mariée. L’après-midi, les habitants de Derb Soltane ont assisté au défilé de la «Hdia» qui a sillonné les rues de Derb Soltane (place Al Idrissia, boulevard Abdellah Senhadji, place Al Amal, Boulevard Al Fida, Rue Sraghna… pour s’arrêter à garage Allal). Plusieurs charrettes ont transporté les cadeaux des jeunes mariés. «En plus des cadeaux qui sont offerts dans la coutume par l’époux, des produits électroménagers leur ont aussi été octroyés», affirme l’un des organisateurs du festival. Le soir a cédé la place à la musique. La place Al Amal a accueilli plusieurs artistes de renommée dont Nadia Ayoub, Messnaoua, Aïcha Tachinouit, Messnaoua, Najoua Itab et bien d’autres. Ils étaient des milliers, toute tranche d’âge confondue à danser, chanter et à célébrer les noces des jeunes mariés. Le vendredi, un débat a été organisé autour de la trilogie «Derb Soltane» de l’écrivain Moubarak Rabiî. Cette rencontre a eu lieu à la bibliothèque Mers Sultan en présence d’éminents intellectuels. A la tombée de la nuit, la reine de la chanson populaire, Hadja Hamadaoui a enflammé la scène en chantant ses célèbres titres «Al Kass lahlou» ou encore «Mninana O Mnin Nta».  Le samedi a été marqué par la tenue d’un colloque sous le thème «L’évolution historique du mariage au Maroc». Le festival s’est terminé en beauté au siège de la Région du Grand Casablanca où une soirée de gala a été donnée en l’honneur des 13 couples mariés. Près de 600 personnes ont pris part à la cérémonie. Sous un décor féerique, les jeunes mariés étaient vêtues de tenues traditionnelles de différentes couleurs (bleu turquoise, rouge, fushia, rose…).
Un défilé de caftans traditionnels a été organisé à cette occasion. Les mannequins qui ont défilé ne sont autres que les femmes et les jeunes filles de la préfecture. Ces dernières ont porté des tenues uniques et d’époques représentant les caftans des diverses régions du Royaume ( Oujda, Fès, Nador, Rabat, Tanger…).  Pour cette première édition du Festival Zawaj, les organisateurs n’ont pas hésité à déployer d’importants moyens pour assurer la réussite de cet événement. «Un budget de 2,5 millions de dirhams a été alloué pour ce festival», a indiqué Mustapha Araba, président de l’Association des œuvres sociales, culturelles et sportives de Derb Soltane avant d’ajouter que «suite au succès du festival, une deuxième édition se tiendra l’année prochaine à Derb Soltan. Plusieurs sponsors nous ont même déjà contacté».  Initié par l’Association des oeuvres sociales, culturelles et sportives Derb Soltane, avec l’appui des arrondissements Al Fida et Mers Sultan, des conseils de la Région et la ville de Casablanca, ainsi que de la préfecture d’arrondissements Al Fida-Mers Sultan, ce festival vise à redécouvrir les traditions séculaires du mariage et mettre en lumière le patrimoine culturel des différentes régions du royaume dans ce domaine. Ce festival, premier du genre au Maroc a également eu pour  ambition de rendre hommage au quartier Derb Soltan et à ses habitants dans le but de créer une nouvelle dynamique sociale et économique et resserrer les liens entre les habitants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *