Des projets prometteurs pour la ville de Mohammédia

Des projets prometteurs pour la ville de Mohammédia

Mohamed M’Fadel, le président du conseil municipal de Mohammédia revient tout juste de son voyage de France. Cette visite de  cinq jours, qui a eu lieu du 23 au 27 septembre, dans l’Hexagone n’a pas été de tout repos pour M. M’Fadel. Il a dans un premier temps rencontré Olivier
Marleix, conseiller chargé des collectivités territoriales à l’Elysée, maire d’Anet  et vice-président du conseil régional Eure et Loire. Vendredi dernier, M. M’Fadel s’est rendu à Dreux, la ville où il a grandi. Il a alors visité le collège Curie où il a étudié. C’est ainsi qu’il a rencontré les élèves d’une classe de sixième.
Un moment plein d’émotion pour cet entrepreneur qui s’est souvenu avoir été à leur place il y a près d’une quarantaine d’années. Les collégiens lui ont alors remis un certificat de scolarité prouvant qu’il avait bien été un élève du collège Curie. M’Fadel a ensuite lancé l’idée d’un projet portant sur la signature d’un partenariat entre un établissement scolaire de Mohammédia et un collège drouais. Durant la même journée, le maire de Mohammédia s’est entretenu avec Gérard Hamel, député, maire de Dreux et président de l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU), un établissement public industriel et commercial doté d’un budget de 42 milliards d’euros. Les discussions ont porté sur  l’organisation d’un colloque national sur la rénovation urbaine à Mohammédia. Par ailleurs, M. M’Fadel a rencontré  Etienne Butzbach, maire de Belfort. Les deux hommes ont convenu de réactiver le jumelage entre Mohammédia et Belfort.
Le voyage de M. M’Fadel s’est achevé par un entretien avec Marc Guillemot, président de l’ifac, un groupement d’associations dont la mission est de favoriser l’apprentissage de la citoyenneté, le développement du lien social ainsi que l’épanouissement et la responsabilisation de l’individu. M.Guillemot sera en visite à Mohammédia les 1er et 2 octobre pour une convention de formation au profit des travailleurs sociaux. Né en 1957 au Maroc, Mohamed M’Fadel quitte très jeune le pays pour aller vivre avec sa famille en France. Destination : la ville de Dreux. Une fois arrivé en France en 1965, il a été inscrit à l’école Gambetta, au collège Curie puis au lycée Rotrou. Dès le début des années 80, il décide de rentrer au Maroc. C’est alors qu’il se lance dans le monde des affaires et fonde le groupe AM Immobilier. Rien ne destinait cet entrepreneur à embrasser le monde de la politique. L’arrivée du Parti authenticité et modernité (PAM) va chambouler les choses. Lors des dernières élections communales, il est élu à la tête de la commune de Mohammédia. Il hérite de dossiers épineux : voirie, habitat, urbanisme, assainissement. Mais M. M’Fadel considère que cette ville lui a beaucoup donné et qu’il est à présent de son devoir de lui apporter «une gestion de bon père de famille». Aussi a-t-il pris la décision de lever le pied des affaires pour se consacrer à l’intérêt général de ses concitoyens.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *