Droits de l’Homme : Un «saut qualitatif» remarquable

Droits de l’Homme : Un «saut qualitatif» remarquable

Un «saut qualitatif» et ce dans le cadre des efforts du Maroc pour consolider l’Etat de droit dans le Royaume et plus particulièrement dans ses provinces sahariennes qui fêtent à l’instar des autres régions le 40ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte.

C’est en somme ce qu’a déclaré Abdellah El Hannouni, membre de la Commission régionale des droits de l’Homme de Dakhla-Aousserd, à l’occasion de la fête de la Marche Verte. Pour lui, «depuis la récupération des provinces du Sud par le Maroc, les libertés publiques se sont vu consolidées, la liberté de manifestation a été garantie et la liberté d’expression a été consacrée dans le cadre des lois en vigueur». Ces réalisations en matière des droits de l’Homme, a-t-il ajouté, sont le fruit de l’engagement sérieux du oyaume pour la promotion et la préservation des droits humains tels qu’ils sont universellement reconnus.

A ce titre, M. El Hannouni, également membre du Conseil royal consultatif des affaires sahariennes (CORCAS), n’a pas manqué de rappeler que les différentes réalisations et les actions menées par le Maroc en matière des droits de l’Homme dans les provinces du Sud ont été reconnues et saluées par les organisations internationales ayant visité la région, ainsi que par l’Envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara, Christopher Ross.

Et de conclure : «Le chantier de la régionalisation avancée contribuera, sans nul doute, à donner un nouvel élan à la dynamique de croissance que connaissent les différentes villes du Sahara et à consolider la démocratie participative qui place l’être humain au centre de toute politique de développement».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *