Enraciner la culture de l’environnement

Au siège de la fondation à Rabat, SAR la princesse Lalla Hasna, présidente de la fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a présidé mercredi, la cérémonie de remise des prix du concours «jeunes reporters», organisée à l’occasion de la journée internationale de l’environnement. Le grand prix «jeunes reporters» a été décerné au club de l’environnement du collège Moulay Hassan 1-er (délégation de Chefchaouen) pour son enquête sur l’arbre Chouh .
Le jury a également attribué le prix de la pertinence au collège Mohamed Derfoufi (Oujda) pour son travail sur l’oued Isly, le prix de l’émotion au lycée ibn Abbad (Marrakech) pour un article intitulé «ni prévenir ni guérir», le prix de la proximité au collège Oued Dahab (Sefrou) pour son travail sur le cerisier, le prix de l’originalité au lycée Idriss 1-er (Kénitra) pour «voyage d’un sac en plastique», et le prix de l’investigation au collège ibn Khaldoun (Agadir) pour «la pollution de la ville d’Anza». Des prix d’encouragement ont également été décernés aux directeurs des Académies ayant participé à ce concours.
Dans une allocution à cette occasion, Lahoucine Tijani, président délégué de la fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a indiqué qu’il a été décidé, sous la présidence de SAR la princesse Lalla Hasna, de lancer, en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale, le concours «jeunes reporters», projet pédagogique à vocation environnementale visant à soutenir les programmes de ce département relatifs à l’environnement. Il cible les écoliers, les collégiens et les lycéens auxquels il est demandé, sous l’encadrement d’un professeur, d’enquêter sur des problèmes liés à différents thèmes de l’environnement (agriculture, ville, littoral, déchets, eau, forêt, plage…) et à en informer le public. Ce programme, a dit M. Tijani, aide les jeunes à être mieux informés et à prendre ainsi conscience de l’importance de préserver l’environnement.
De plus, il fait intervenir toutes les disciplines scolaires et améliore les capacités de communication et l’utilisation des nouvelles techniques par les élèves. Il convient de signaler que SAR la princesse Lalla Hasna a présidé auparavant la cérémonie de signature de deux conventions « espace vert».
La première convention a été signée entre la commune urbaine de Mohammedia et la Samir par MM. Larbi Zerouali et Abderrahman Saaidi, respectivement président du conseil municipal de Mohammedia et président directeur général de la Samir. Les deux parties s’engagent à prendre en charge la gestion permanente du parc des villes jumelées de Mohammedia, son entretien et sa conservation sur une période de cinq années.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *