Faire face aux catastrophes

Le Croissant Rouge Marocain (CRM) organise, du 11 au 12 janvier à Mehdia une rencontre sur les effets des inondations de novembre 2002. Des représentants du CRM, de la protection civile, du ministère de la Santé ainsi que le délégué de la Fédération Internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge prendront part à cette rencontre, prévue au Centre de formation des Cadres du CRM.
Lors de cette manifestation, les débats porteront sur plusieurs thèmes relatifs à «l’intervention lors des catastrophes», «aux effets des catastrophes» et aux sujets en rapport avec les lois relatives aux catastrophes et aux intervenants dans ce domaine. Les participants se pencheront également sur les mesures à prendre pour faire face aux sinistres à court, moyen et long termes ainsi que sur les questions relatives à l’hébergement, à l’alimentation et à la réinsertion dans la vie des sinistrés, et sur les programmes relatifs à la coordination entre les autorités publiques et les intervenants. Ils examineront aussi la politique préventive du gouvernement concernant les zones menacées d’inondations. Cette rencontre sera sanctionnée par l’adoption d’une déclaration finale et de nombreuses recommandations.
Il est à souligner, dans ce cadre, qu’à la suite des inondations provoquées par les fortes pluies qui se sont abattues sur notre pays, durant le mois de novembre dernier, ayant provoqué la mort de quatre-vingt-neuf personnes et des dégâts matériels importants dans les différentes régions, le Croissant-Rouge Marocain a été au secours des sinistrés. Ainsi, l’institution a procédé à la distribution de denrées alimentaires et de tentes, de couvertures et de médicaments aux victimes. Ces aides constituent une première tranche d’un programme alimentaire et de secours au profit de 20.000 personnes sinistrées, notamment dans les provinces et préfectures de Mohammédia, Skhirat, Témara, Kénitra et Settat. Et à la suite d’un appel lancé par SAR la Princesse Lalla Malika, présidente du CRM, la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a consacré 580.000 francs suisse, 390.000 dollars, pour renforcer la capacité du Croissant Rouge Marocain à intervenir en vue d’atténuer la situation, en lançant un appel d’aide aux sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à travers le monde entier. Le Croissant-Rouge marocain a ainsi accordé une aide d’urgence à 1.576 familles sinistrées, soit 8.000 personnes, affectées directement par les intempéries ayant frappées, notamment les provinces de Kénitra, Skhirat, Témara et Settat.
Il est à souligner également, dans ce cadre, que les dernières inondations ont démontré la défaillance des infrastructures de nos villes, et par ailleurs, les failles qui caractérisent la gestion des communes, urbaines et rurales, depuis longtemps.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *